Publicité
En savoir plus
Le faux en histoire 4/4
Le faux en histoire 4/4

Le faux en histoire 4/4 © Beauchesne

Faux ossements, six mains pour le même saint, vies inventées, chartes et cartulaires falsifiés... Pour finir cette série d'émissions, la Fabrique vous propose un débat sur l'abondante utilisation du faux et ses significations en religion en compagnie de Philippe Boutry , Paul Bertrand , Edina Bozoky , et Laurent Morelle . Une discussion au cours de laquelle on nous rappelle, exemples à l'appui, combien les reliques - même inventées de toutes pièces - servent en fait à forger une identité, une base solide à la chrétienté. Et combien l'hagiographie, issue d'une tradition d'oralité, reflète une certaine époque, peut varier selon les nécessités propres à chaque congrégation. C'est donc toute une "industrie du faux" qu'on nous décrit ici dans la sphère religieuse depuis le Moyen Age, jusqu'aux bouleversements apportés par Mabillon au 17e siècle, qui invente la diplomatique : plus de rigueur dans la définition du vrai et du faux, pour plus de crédibilité.

Publicité
Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin