Le rapport Simon fut la première étude sur la sexualité des français ©AFP - ALEXANDER POHL / NURPHOTO
Le rapport Simon fut la première étude sur la sexualité des français ©AFP - ALEXANDER POHL / NURPHOTO
Le rapport Simon fut la première étude sur la sexualité des français ©AFP - ALEXANDER POHL / NURPHOTO
Publicité
Résumé

En 1972, paraît, sous l'égide du docteur Simon, un épais rapport sur le comportement sexuel des Français. Grande enquête d'opinion, et première du genre en la matière, le rapport Simon tente de traiter la sexualité dans sa dimension sociologique, comme une forme élaborée de la relation sociale.

avec :

Michel Bozon (Sociologue, directeur de recherches à l'INED), Jacqueline Kahn-Nathan, Pierre Simon, Simone Iff, Janine Mossuz-Lavau (Directrice de recherche au CNRS et au CEVIPOF).

En savoir plus

L'Américain Kinsey fait paraître, en 1948, les résultats de son enquête sur le comportement sexuel des Américains et quelques années plus tard, ceux sur le comportement sexuel des Américaines. A la fin des années soixante, ce sont deux médecins, Masters et Johnson, qui centrent leur étude sur la fonction érotique et qui proposent des thérapies de couple. 

En 1972, paraît, sous l'égide du docteur Simon, un épais rapport sur le comportement sexuel des Français. Grande enquête d'opinion, et première du genre en la matière, le rapport Simon tente de traiter la sexualité dans sa dimension sociologique, comme une forme élaborée de la relation sociale. Domaine largement monopolisé par la médecine, cette importante étude commencée au lendemain de mai 1968 veut être un instrument susceptible de répondre aux interrogations et aux conflits qui jalonnent la sphère sociale et politique. 

Publicité

La loi Neuwirth (1967), autorisant la vente et l'utilisation des moyens contraceptifs, formalise  la dissociation entre procréation et sexualité. Le Planning familial à l'origine de cette lutte pour le droit à la contraception, est partie prenante dans l'élaboration du rapport Simon puisque ses auteurs, Jean Gondonneau (sociologue), Anne-Marie Dourlen-Rollier (juriste) et le docteur Simon y militent. 

Le rapport sur le comportement sexuel des Français parait dans un contexte où la sexualité est en débat : l'affaire Jean Carpentier pose la problématique de l'éducation sexuelle des jeunes, le procès Bobigny interpelle le gouvernement et la société sur le droit à l'avortement, les féministes considèrent que les aspirations sexuelles des femmes ne sont pas entendues, la sexologie prend ses assises avec la création d'une Société française de sexologie et la tenue de congrès, le planning familial continue son combat dans le domaine de l'information sexuelle et de la formation des médecins.

Avec les témoignages de Pierre Simon, Jean Gondonneau, Simone Iff, Jacqueline Kahn-Nathan, Lucien Mironer et Suzanne Képès.

A la suite de ce documentaire, un débat avec notamment Michel Bozon.

Rediffusion d'une émission diffusée pour la première fois le 2 juin 2003.

Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Aurélie Marsset
Collaboration
Renaud Dalmar
Réalisation
Thomas Dutter
Réalisation
Séverine Liatard
Production déléguée
Séverine Cassar
Réalisation
Victor Macé de Lépinay
Production déléguée
Francesca Fossati
Collaboration
Anne Fleury
Réalisation
Anaïs Kien
Production déléguée