Les huit membres de l'ANC, parmi lesquels Nelson Mandela, condamnés à la prison à perpétuité pour terrorisme lors du procès de Rivonia, levant le poing à travers les barreaux du fourgon de transfert, Pretoria, 12 juin 1964
Les huit membres de l'ANC, parmi lesquels Nelson Mandela, condamnés à la prison à perpétuité pour terrorisme lors du procès de Rivonia, levant le poing à travers les barreaux du fourgon de transfert, Pretoria, 12 juin 1964 ©AFP
Les huit membres de l'ANC, parmi lesquels Nelson Mandela, condamnés à la prison à perpétuité pour terrorisme lors du procès de Rivonia, levant le poing à travers les barreaux du fourgon de transfert, Pretoria, 12 juin 1964 ©AFP
Les huit membres de l'ANC, parmi lesquels Nelson Mandela, condamnés à la prison à perpétuité pour terrorisme lors du procès de Rivonia, levant le poing à travers les barreaux du fourgon de transfert, Pretoria, 12 juin 1964 ©AFP
Publicité

Le documentaire du jour revient sur les archives du procès de Rivonia. Lors de ce procès Nelson Mandela et sept de ses camarades de l’ANC furent condamnés à la prison à perpétuité.

En partenariat avec le pôle Idées et savoirs de l’Institut Français et l’IFAS Recherche.

Le procès de Rivonia s’est tenu à Pretoria entre novembre 1963 et juin 1964. Nelson Mandela et sept de ses camarades de l’ANC y furent condamnés à la prison à perpétuité.
La redécouverte, la numérisation et la restauration des enregistrements sonores de ces sept mois d’audience constitue pour l’Afrique du Sud et les Sud-africains un évènement historique.
Alors que l’on peut encore voir sur les écrans le documentaire que Nicolas Champeaux et Gilles Porte ont consacré à ce procès, dans lequel la parole est donnée aux témoins, La Fabrique de l’Histoire se penche sur ces archives avec le regard des historiens…
A l’occasion d’un colloque organisé à Johannesburg par l’IFAS Recherche, Victor Macé de Lépinay est allé interroger celles et ceux qui ont permis l’exhumation de ces archives, et qui se sont, les premiers, plongés dedans : ingénieurs, archivistes, et historiens…
Comment se procès a-t-il été enregistré ? Par qui ? Dans quelles conditions ?
Comment un ingénieur français s’est-il retrouvé chargé de numériser, à l’INA, ces 256 heures d’archives ?
Que faire ensuite avec cette masse de documentation ? Comment l’inventorier ? La restaurer ?
Comment la société sud-africaine perçoit-elle aujourd’hui ce moment clé de son histoire ?
Quelles pistes de recherches ces archives ouvrent-elles pour les historiens ?

Publicité
Quelques dictabelts du procès de Rivonia
Quelques dictabelts du procès de Rivonia
- Henri Chamoux

Avec : Razia Saleh (Nelson Mandela Foundation),
Sarah Bruchausen (Wits History Workshop),
Agnès Magnien (INA),
Noor Nieftagodien (Wits History Workshop),
Henri Chamoux ( chercheur associé au LARHRA/CNRS, administrateur de la phonobase),
Quentin Geffroy (INA), Gerrit Wagener (NARSSA, archives nationales d’Afrique du Sud),
Nkwenkwezi Languza (NARSSA).

Affiche du Colloque sur les archives du Procès Rivonia
Affiche du Colloque sur les archives du Procès Rivonia

Colloque : Les archives du procès de Rivonia

un documentaire de Victor Macé de Lépinay et Anne Fleury

En partenariat avec le pôle Idées et savoirs de l’Institut Français et l’IFAS Recherche.

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Production
Céline Leclère
Collaboration
Aurélie Marsset
Collaboration
Renaud Dalmar
Réalisation
Thomas Dutter
Réalisation
Marie-Laure Ciboulet
Réalisation
Séverine Liatard
Production déléguée
Séverine Cassar
Réalisation
Victor Macé de Lépinay
Production déléguée
Anne Fleury
Réalisation
Anaïs Kien
Anaïs Kien
Anaïs Kien
Production déléguée