Clients se pressant devant la banque Millbury, 24 octobre 1929.
Clients se pressant devant la banque Millbury, 24 octobre 1929.
Clients se pressant devant la banque Millbury, 24 octobre 1929. ©AFP - UPI / AFP
Clients se pressant devant la banque Millbury, 24 octobre 1929. ©AFP - UPI / AFP
Clients se pressant devant la banque Millbury, 24 octobre 1929. ©AFP - UPI / AFP
Publicité
Résumé

Pour ouvrir cette nouvelle saison, et dans le cadre d'une semaine spéciale de France Culture consacrée à la grande crise de 2008, nous esquisserons une comparaison de deux grandes crises économiques : celle de 1929 et celle de 2008.

avec :

Pierre-Cyrille Hautcoeur (Economiste et historien, directeur de recherches au CNRS, professeur à l’Ecole d’économie de Paris et directeur d’études à l’EHESS).

En savoir plus

En compagnie de Pierre-Cyrille Hautcoeur, spécialiste d'histoire monétaire et financière, nous évoquerons la crise de 1929 invoquée comme  crise de "référence" à l'occasion de chaque crise économique.  Nous aborderons les origines de la crise de 1929 et l'intense transformation des économies occidentales qui en résulte. A partir de quels éléments peut-on différencier les crises de 1929 et 2008 ? 

" Depuis le 21 octobre, les Etats-Unis subissent un krach boursier encore jamais atteint dans le monde. Pour ne citer que deux chiffres, l'action de la Radio Corporation tombe de 114 à 32, celle de la General Motor, de 91 à 40. La diminution de valeur des titres dépasse, à l'heure actuelle, 1.200 milliards, et nul ne peut prévoir quand et à quel chiffre s'arrêtera le krach. Déjà, certaines grosses banques sont menacées. Toute la presse bourgeoise et socialiste est très discrète sur cette catastrophe financière. On comprend ça ! Aussi bien les Raynaud (fasciste) que les Spinasse-Dubreuil (socialistes) ne cessent depuis des années de se pâmer devant la « prospérité » américaine. Tous les négriers de la métallurgie, de la mine et du rail vantaient à qui mieux mieux les hauts salaires américains, l'auto individuelle pour chaque ouvrier etc, etc… Notre patronat de combat décrivait avec un enthousiasme lyrique, la prospérité américaine." L’Humanité, 16 novembre 1929.

Publicité

À lire : 2008-2018 La Grande crise… 10 ans après

Traders à New York Stock Exchange, bouse de New York, octobre 1929.
Traders à New York Stock Exchange, bouse de New York, octobre 1929.
© AFP - AFP
Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Céline Leclère
Collaboration
Aurélie Marsset
Collaboration
Renaud Dalmar
Réalisation
Thomas Dutter
Réalisation
Séverine Liatard
Production déléguée
Séverine Cassar
Réalisation
Victor Macé de Lépinay
Production déléguée
Anne Fleury
Réalisation
Anaïs Kien
Production déléguée