Couverture Hors série A suivre, spécial Hergé
Couverture Hors série A suivre, spécial Hergé
Couverture Hors série A suivre, spécial Hergé
Publicité
Résumé

Le documentaire de ce jour propose une plongée dans les archives Casterman à Tournai, une descente dans ce kilomètre et demi d’archives pour évoquer l’histoire d’une vieille entreprise familiale et plus largement l'histoire de l’édition et de la bande dessinée.

En savoir plus

Un documentaire de Victor Macé de Lépinay, realisé par Marie-Laure Ciboulet

Une fois n’est pas coutume, tout part d’un tweet.

Publicité

Il y a quelques semaines, Benoît Mouchart, directeur de la bande dessinée chez Casterman, publie sur les réseaux sociaux la photo d’une lettre d’Hugo Pratt retrouvée dans les archives de Casterman à Tournai. On se dit qu’il doit y avoir plein de choses à y découvrir et que ce serait intéressant d’aller y faire un tour.

Puis en cherchant un peu, on découvre qu’un jeune historien, Florian Moine, prépare une thèse sur Casterman et passe une semaine chaque mois enfermé dans ces archives, à ouvrir méthodiquement les classeurs et les cartons.

Et on se rend compte enfin que ce fonds d’archives a lui-même une histoire singulière, et qu’après avoir été oublié pendant une quinzaine d’années dans un obscur garde-meuble, il se trouve aujourd’hui conservé par l’Etat belge, dans d’anciens locaux de Casterman.

Alors on part à Tournai. Et on descend fureter dans ce kilomètre et demi d’archives, avec des historiens, un archiviste, et un membre de la famille féru d’histoire. Puis, à Paris (Casterman n’est-il pas un éditeur franco-belge ?), on rencontrera deux responsables – l’un ancien et l’autre actuel – de la bande dessinée dans l’entreprise.

Que nous apprennent ces archives ? Que vient-on y chercher ? Sont-elles suffisantes pour comprendre le passé ? Bref, comment écrire l’histoire d’une vieille entreprise familiale, qui des livres liturgiques à la revue (A Suivre), en passant par Hergé, Tardi, les 4 as ou Martine, a marqué l’histoire de l’édition et de la bande dessinée ?

Saviez-vous qu'avant de s'appeler Adèle Blanc-Sec, l'héroïne de Tardi se nommait Edith Rabat-Joie ? Et que le patron de Casterman avait protesté contre "l'esprit parisiano-marginal" de la revue "A suivre" éditée par sa propre maison ?

Avec :

- Bernard Desmaële, conservateur des archives de l’Etat à Tournai

- Florian Moine, historien. Thèse en cours : « Casterman (1919-1999) : métamorphoses d’un éditeur franco-belge » sous la direction de Pascal Ory et de Sylvain Lesage

- Sylvain Lesage, maître de conférences en histoire contemporaine à L’Université de Lille 3.

- Benoît Mouchart, directeur de la bande dessinée chez Casterman

- Didier Platteau, ancien directeur de la revue (A Suivre)

- Louis-Donat Casterman

Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Françoise Camar
Réalisation
Aurélie Marsset
Collaboration
Renaud Dalmar
Réalisation
Séverine Liatard
Production déléguée
Séverine Cassar
Réalisation
Victor Macé de Lépinay
Production déléguée
Francesca Fossati
Collaboration
Anne Fleury
Réalisation
Anaïs Kien
Production déléguée