Les 16 et 17 juillet 1942 eut lieu la rafle à Paris une rafle au cours de laquelle plus de 13 000 juifs ont été arrêtés par des policiers et gendarmes français et rassemblés dans l'ancien Vélodrome d'Hiver avant d'être déportés.
Les 16 et 17 juillet 1942 eut lieu la rafle à Paris une rafle au cours de laquelle plus de 13 000 juifs ont été arrêtés par des policiers et gendarmes français et rassemblés dans l'ancien Vélodrome d'Hiver avant d'être déportés.
Les 16 et 17 juillet 1942 eut lieu la rafle à Paris une rafle au cours de laquelle plus de 13 000 juifs ont été arrêtés par des policiers et gendarmes français et rassemblés dans l'ancien Vélodrome d'Hiver avant d'être déportés. ©AFP
Les 16 et 17 juillet 1942 eut lieu la rafle à Paris une rafle au cours de laquelle plus de 13 000 juifs ont été arrêtés par des policiers et gendarmes français et rassemblés dans l'ancien Vélodrome d'Hiver avant d'être déportés. ©AFP
Les 16 et 17 juillet 1942 eut lieu la rafle à Paris une rafle au cours de laquelle plus de 13 000 juifs ont été arrêtés par des policiers et gendarmes français et rassemblés dans l'ancien Vélodrome d'Hiver avant d'être déportés. ©AFP
Publicité
Résumé

Si la rafle parisienne du Vel d'hiv' est restée dans toutes les mémoires, on sait moins qu'elle a été précédée d’autres vagues d’arrestations en 1941 dont l’ampleur cependant n’avait rien à voir avec celle de ce mois de juillet 1942 qui va conduire plus de 13 000 juifs à la déportation et à la mort.

avec :

Karen Taïeb (responsable des archives au Mémorial de la Shoah), Tal Bruttmann (historien à la Fondation pour la Mémoire de la Shoah.), Laurent Joly (Historien, directeur de recherches au CNRS), Alexandre Doulut (historien).

En savoir plus

En ce jour qui marque le 60e anniversaire de la rafle du Vel d'Hiv', nous avons choisi de ne pas traiter de l’ensemble de ces arrestations qui eurent lieu tout au long de l’été 1942 et plus particulièrement en zone libre, en août.

Comment ces arrestations massives ont-elles été organisées ? Qui en a eu la charge ? Ont-elles atteint leur but ? Qui a permis à certains parmi les Juifs qui devaient être raflés d'échapper finalement aux forces de police ? 

Publicité

À lire aussi : La rafle du Vel' d'Hiv' racontée par Annette Muller, déportée à 9 ans

Un débat historiographique co-animé par Emmanuel Laurentin et Perrine Kervran avec Laurent Joly, Tal Bruttmann, Alexandre Doulut et Karen Taïeb.

Et en première partie, un nouvel épisode du feuilleton "Balade dans les Archives nationales" par Séverine Liatard.

Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Charlotte Roux
Réalisation
Aurélie Marsset
Collaboration
Renaud Dalmar
Réalisation
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production déléguée
Séverine Liatard
Production déléguée
Séverine Cassar
Réalisation
Maryvonne Abolivier
Collaboration
Anne Fleury
Réalisation
Anaïs Kien
Production déléguée