Le parc Gezi, place Taksim à Istanbul ©Radio France - Renaud Dalmar
Le parc Gezi, place Taksim à Istanbul ©Radio France - Renaud Dalmar
Le parc Gezi, place Taksim à Istanbul ©Radio France - Renaud Dalmar
Publicité
Résumé

Occuper le parc Gezi pour sauver les arbres d’Istanbul mais aussi réapprendre la force du collectif. Et accessoirement, contrer la politique du président Recep Tayyip Erdogan et l’instrumentalisation de la mémoire ottomane. C'est cette histoire commencée le 28 mai 2013 que raconte ce documentaire.

avec :

Jean-François Pérouse (géographe, enseignant-chercheur, ancien directeur de l'Institut français d'études anatoliennes), Nora Seni.

En savoir plus

Quand on se promène à Istanbul, on peut croiser la mosquée bleue, passer sur le pont de Galata, ou longer le Bosphore. Mais on peut aussi déboucher sur la place Taksim, sorte de vatse no man’s land au milieu duquel est planté un gigantesque drapeau…

Après la place Taksim, commence le quartier occidental, juste derrière le monument à la gloire de la république turque qui ancre toute la zone dans la laïcité, au point que la place est devenu le haut lieu des manifestations de gauche à Istanbul.

Publicité

Mais depuis l’avènement de Recep Tayyip Ergdogan qui a été maire d’Istanbul avant d’être élu président de la Turquie en 2014 et de mettre en place une politique à tendance islamique la place est piétonne et les rassemblements sont interdits.

Mais revenons sur la place : elle est fermée d’un côté par un drôle de petit parc un peu pelé, avec quelques arbres, une cage à poule, un toboggan, un petit bar et des marchands de café ambulants… Et dans l’idée de remettre à l’honneur la mémoire de l’empire ottoman, Erdogan a voulu raser les arbres du parc pour y reconstruire une ancienne caserne destinée à abriter un centre commercial…

Seulement voilà les Stambouliotes sont attachés à ce bouquet d’arbres dans une ville bétonnée et tiennent à préserver le millefeuilles historique de ce lieu… Alors au premier arbre arraché le 28 mai 2013, tout s’est enflammé...

Avec Buket Turkmen, sociologue, Nora Seni, historienne, Jean-François Pérouse, urbaniste et directeur de l’Institut français d’études anatoliennes, Cengiz Aktar, journaliste, Edhem Eldem historien et Ragip Duran, journaliste

Un documentaire de Perrine Kervran réalisé par Renaud Dalmar

Prise de son Alain Joubert, mixage Manuel Couturier

Place Taksim -parc gezi
Place Taksim -parc gezi
© Radio France - Renaud Dalmar
Monument Place Taksim
Monument Place Taksim
© Radio France - Renaud Dalmar
Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Françoise Camar
Réalisation
Aurélie Marsset
Collaboration
Renaud Dalmar
Réalisation
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production déléguée
Séverine Liatard
Production déléguée
Séverine Cassar
Réalisation
Maryvonne Abolivier
Collaboration
Anne Fleury
Réalisation
Anaïs Kien
Production déléguée