Gendarme en 1814 par Eugene Titeux, Paris.
Gendarme en 1814 par Eugene Titeux, Paris.
Gendarme en 1814 par Eugene Titeux, Paris. ©Getty - : UniversalImagesGroup
Gendarme en 1814 par Eugene Titeux, Paris. ©Getty - : UniversalImagesGroup
Gendarme en 1814 par Eugene Titeux, Paris. ©Getty - : UniversalImagesGroup
Publicité
Résumé

Pour continuer notre semaine consacrée à l'histoire des faits divers, on parle ce matin du regard que les policiers ont porté sur ces événements au XIXème et XXème siècle.

avec :

Bruno Fuligni (Historien et essayiste), Arnaud-Dominique Houte (Professeur d'histoire contemporaine à Sorbonne-Université).

En savoir plus

Troisième temps ce matin de notre série dédiée aux faits divers en histoire.

Si les faits divers sont à la fois un discours et un phénomène médiatique, comme nous l'a expliqué lundi Dominique Kalifa, nous nous intéressons ce matin aux propos des forces de l'ordre sur le crime aux XIX e et XX e siècle, en compagnie de Bruno Fuligni et Arnaud Houte. Comment s'est établie une hiérarchie des crimes dans la France du XIX e siècle ? Comment policiers et gendarmes ont-ils décrit les forfaits qu'ils avaient combattus ? Comment ces discours moralisateurs se sont-ils opposés aux souvenirs de criminels très en vogue également aux XIX et XX e siècle ?

Publicité

Une émission co-animée par Anaïs Kien

Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Françoise Camar
Réalisation
Aurélie Marsset
Collaboration
Renaud Dalmar
Réalisation
Séverine Liatard
Production déléguée
Séverine Cassar
Réalisation
Victor Macé de Lépinay
Production déléguée
Francesca Fossati
Collaboration
Anne Fleury
Réalisation
Anaïs Kien
Production déléguée