Panorama de la reconstruction de uMgungunglovu, capitale du royaume zulu de Dingane, KwaZuluNatal, Afrique du sud, 2016
Panorama de la reconstruction de uMgungunglovu, capitale du royaume zulu de Dingane, KwaZuluNatal, Afrique du sud, 2016  ©Getty - African Conservation Trust/360cities.net
Panorama de la reconstruction de uMgungunglovu, capitale du royaume zulu de Dingane, KwaZuluNatal, Afrique du sud, 2016 ©Getty - African Conservation Trust/360cities.net
Panorama de la reconstruction de uMgungunglovu, capitale du royaume zulu de Dingane, KwaZuluNatal, Afrique du sud, 2016 ©Getty - African Conservation Trust/360cities.net
Publicité

En ouverture de cette série consacrée à l'histoire de l'Afrique du Sud, une émission en compagnie de François-Xavier Fauvelle. A l'occasion de la parution du livre "L'Afrique ancienne", nous évoquons l'histoire des civilisations anciennes de l'Afrique.

Avec

En partenariat avec le pôle Idées et savoirs de l’Institut Français et l’IFAS Recherche.

Notre invité du jour François-Xavier Fauvelle évoque l'histoire de l'Afrique jusqu'au XVIIe siècle à partir de sources non-européennes. Il travaille sur les spécificités linguistiques pour retrouver des langues disparues et reconstituer des sociétés. Il peut ensuite mettre à jour des circuits de migration, des modes de production etc.  L'Afrique australe est un finistère sur lequel on observe toute une série d’innovations au cours de la pré-histoire telles que : l'arrivée des moutons et des chèvres il y a 2 500 ans, puis des vaches, puis le développement de la métallurgie du fer. François-Xavier Fauvelle souligne la spécificité du développement concomitant de plusieurs régimes ; il y a une juxtaposition des différents modèles de sociétés par exemple les éleveurs cohabitent avec les chasseurs-cueilleurs.

Publicité

« Derrière ce terme de "berceau" qui nous sert de mythologie contemporaine, il y a le récit qui occulte l’historicité. Dire que l’Afrique a été le berceau de l’homme moderne –homme moderne qui est né il y a 150 000-200 000 ans- comme si cet homme moderne était sorti d’Afrique et était ensuite allé peupler le reste du monde ! L'homme moderne est aussi resté en Afrique ! Ce berceau à roulettes qui est un défi méthodologique aussi, n’oublions pas qu’il n’a pas servi qu’à fournir de l’humanité et de la civilisation au reste du monde ! il s'y est aussi passé des choses depuis qu’il a servi de berceau ! François-Xavier Fauvelle

Ce livre "L’Afrique Ancienne" nous incite à approfondir notre connaissance de l’histoire du monde depuis l’Afrique. 

« Il s'agit de mon plaidoyer pour rendre l’histoire de l’Afrique disponible pour la conversation intellectuelle d'aujourd’hui. Mon métier d’historien, s’il implique une innovation, il est de vous rappeler que l’Afrique n’était pas si neuve que cela au XIVe siècle ! et que le roi Moussa faisait parti des grandes figures politiques du XIVe siècle que connaissait très bien les chroniqueurs arabes et les cartographes juifs de Majorque et aussi les souverains de l’Europe chrétienne." François-Xavier Fauvelle

Références musicales : "Python", Namibie/Bushmen ju'hoansi, label Ocora.
"Negrilla à 4", Mateo Flecha l'ancien, Jordi Savall, Villancicos y danzas criollas de la Iberia antigua al Nuevo Mundo.
"Khoisan", Abdullah Ibrahim, Autobiographie, label Plainisphare.

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Production
Céline Leclère
Collaboration
Aurélie Marsset
Collaboration
Renaud Dalmar
Réalisation
Thomas Dutter
Réalisation
Marie-Laure Ciboulet
Réalisation
Séverine Liatard
Production déléguée
Séverine Cassar
Réalisation
Victor Macé de Lépinay
Production déléguée
Anne Fleury
Réalisation
Anaïs Kien
Anaïs Kien
Anaïs Kien
Production déléguée