Musée national de Rio de Janeiro, au lendemain de l'incendie qui a détruit ses collections (3 septembre 2018) ©AFP - Mauro Pimentel / AFP
Musée national de Rio de Janeiro, au lendemain de l'incendie qui a détruit ses collections (3 septembre 2018) ©AFP - Mauro Pimentel / AFP
Musée national de Rio de Janeiro, au lendemain de l'incendie qui a détruit ses collections (3 septembre 2018) ©AFP - Mauro Pimentel / AFP
Publicité
Résumé

Le 3 septembre 2018, un incendie détruisait le Musée National de Rio. Un mois plus tard, Emmanuel Laurentin et Thomas Dutter ont demandé à des entomologistes, historiens et anthropologues familiers du musée un exercice simple : se souvenir du palais de la Quinta da Boa Vista et de ses collections.

avec :

Armelle Enders (historienne du Brésil contemporain, professeure à l'université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis et chercheuse à l'Institut d'histoire du Temps Présent), Benoît de l'Estoile (anthropologue, professeur à l'Ecole normale supérieure), Philippe Grandcolas (Directeur de recherche au CNRS, directeur du laboratoire Institut de systématique, évolution, biodiversité au Muséum d’Histoire naturelle), Anaïs Fléchet (Maîtresse de conférences en histoire contemporaine, co-auteur de Une histoire des festivals, XXe-XXIe siècles, Publications de la Sorbonne, 2013).

En savoir plus

Le 3 septembre 2018, un incendie détruisait le Musée National de Rio. Un mois plus tard, Emmnauel Laurentin et Thomas Dutter ont demandé à des entomologistes, historiens et anthropologues familiers du musée un exercice simple : se souvenir du palais de la Quinta da Boa Vista et de ses collections.

Au matin du 3 septembre 2018, réseaux sociaux et télévisons du monde entier relaient les images de l’incendie qui a détruit, dans la nuit, le Musée National de Rio. On y voit les flammes monter bien au-dessus de la façade néoclassique et dépasser les statues XVIIIe qui couronnaient la toiture. Tous les brésiliens comprennent alors que l’ensemble des collections de ce musée d’histoire naturelle et d’anthropologie, qui fêtait ses deux cents ans cette année, a disparu dans les flammes. 

Collections du Musée national de Rio, perdues dans l'incendie du 3 septembre 2018.
Collections du Musée national de Rio, perdues dans l'incendie du 3 septembre 2018.
© AFP - Erwan LE BOURDONNEC / AFP

Avec Felipe Brandi, historien, Armelle Enders, historienne du Brésil contemporain, professeure à l'Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, Benoît de l’Estoile, directeur de recherches au CNRS, professeur d’anthropologie au département de sciences sociales de l’ENS, ancien professeur invité au Museu Nacional, Anaïs Fléchet, maître de conférences en histoire à l'Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines et Philippe Grandcolas, écologue et systématicien, directeur de l’Institut de Systématique, Biodiversité, Évolution (Muséum national d'Histoire naturelle/CNRS/Sorbonne Université/EPHE).

Publicité

Liens

Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Céline Leclère
Collaboration
Aurélie Marsset
Collaboration
Renaud Dalmar
Réalisation
Thomas Dutter
Réalisation
Séverine Liatard
Production déléguée
Séverine Cassar
Réalisation
Victor Macé de Lépinay
Production déléguée
Anne Fleury
Réalisation
Anaïs Kien
Anaïs Kien
Anaïs Kien
Production déléguée