Publicité
En savoir plus
entrée d'un mémorial du génocide
entrée d'un mémorial du génocide

entrée d'un mémorial du génocide © RF / E. Smith

Avant-dernier volet de nos émissions consacrées au Rwanda à partir d'archives de France Culture : la Fabrique vous donne aujourd'hui à entendre d'autres extraits de journaux et émissions (Culture matin, les Enjeux internationaux) diffusés sur France Culture à partir du 7 avril et tout au long de l'année 1994, et nos invités les commentent. Radio ou presse écrite française, Marcel Kabanda , Vincent Hugeux et Jacques Semelin analysent donc le travail des médias français à cette époque. Et ils replacent très vite les manques, les failles en matière d'investigation, dans le cadre bien particulier d'une Europe encore sous le choc de la guerre en ex-Yougoslavie. Avec la distance historique, il y a donc bien comme une "sidération" par rapport au silence premier des médias français. Puis, au fil des émissions, on perçoit les lentes évolutions sémantiques, l'apparition du mot "génocide" au bout d'un mois seulement (alors que le Soir en Belgique est le premier quotidien à employer le terme). Bref, c'est comme si on prenait vraiment conscience de la catastrophe à la fin du mois de mai. Avec des témoignages, les premières interrogations sur l'histoire et la "françafrique", et surtout "l'opération Turquoise", qui envoie des forces françaises sur place et décuple la médiatisation... Mais à ce moment-là le pire est en grande partie passé.

Publicité
Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin