Le cap de l'Arcouest depuis l'île de Bréhat, Côtes d'Armor
Le cap de l'Arcouest depuis l'île de Bréhat, Côtes d'Armor
Le cap de l'Arcouest depuis l'île de Bréhat, Côtes d'Armor ©Getty - Herve LESETRE/Gamma-Rapho
Le cap de l'Arcouest depuis l'île de Bréhat, Côtes d'Armor ©Getty - Herve LESETRE/Gamma-Rapho
Le cap de l'Arcouest depuis l'île de Bréhat, Côtes d'Armor ©Getty - Herve LESETRE/Gamma-Rapho
Publicité
Résumé

Le ressac du cap de l'Arcouest plutôt que l'agitation de la montagne Sainte-Geneviève : immersion dans le petit cercle d'intellectuels du début du XXème qui ont trouvé refuge tous les étés sur les Côtes d'Armor, dans un lieu-dit qui ne tarda pas à être surnommé "Sorbonne Plage".

avec :

Hélène Langevin, Pierre Joliot.

En savoir plus

A partir de 1900, un groupe d'intellectuels de la Sorbonne a élu comme lieu de villégiature le lieu dit de l'Arcouest en Bretagne, dans les Côtes du Nord, au dessus de la baie de Launay, autour de l'historien Charles Seignobos, du physiologiste Louis Lapicque et du physicien Jean Perrin… 

"Sorbonne plage" dans La Fabrique de l'histoire du 05/04/2010.

53 min

Au fur et à mesure des années se sont installés et sont restés de générations en générations les Curie, les Joliot, les Langevin, les Borel, les Maurain, les Stodel, les Auger, les Huisman, les Chavannes. Ils sont physiciens, biologistes, géophysiciens, chimistes, biologistes, historiens de l'art, médecins, sinologue… En dehors des centres d'intérêts communs évidents et de la sociabilité universitaire, ces personnes se regroupaient aussi autour d'idées politiques et sociales : tous dreyfusards, laïcs, républicains, militants à la ligue des droits de l'homme, soutiens du Front populaire et de la cause des républicains espagnols, membres fondateurs des comités de vigilance antifascistes, ils ont été pour certains membres du gouvernement de Léon Blum. Ils étaient aussi très préoccupés des questions d'éducation et de formation, souvent proches des mouvements des universités populaires et soucieux aussi de la place des femmes dans la société…. 

Publicité

A l'époque, scientifiques et littéraires se côtoyaient plus aisément et étaient considérés au même titre comme des intellectuels. C'est donc cette petite communauté, très engagée qui en plus des liens tissés à Paris, ont resserré leurs liens autour de maisons de vacances dont les jardins se touchent et où aucune barrière n'a été installée. C'est à l'Arcouest pendant quelques mois, qu'ils vivaient isolés et retirés du monde, comme en vase clos autour du sport, des loisirs et de rituels dont ils avaient fait un art. Cette sociabilité se poursuit encore aujourd'hui… 

Avec les témoignages de Georges Lapicque, Pierre Joliot, Hélène Langevin, David Perrin, Gilbert Chavannes, Olivier Pages, Denis Huisman, Noémie Koechlin et Sophie Grandjouan. 

"Sorbonne plage", un documentaire de Perrine Kervran et Véronique Lamendour. (Rediffusion du 17 avril 2006).

Références

L'équipe

Emmanuel Laurentin
Emmanuel Laurentin
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Perrine Kervran
Production déléguée