France Culture
France Culture
Publicité
En savoir plus

Depuis l'explosion de la biologie moléculaire à la fin des années 1960, le biologiste et philosophe Henri Atlan réinvente notre monde. Aux grandes synthèses unificatrices, il préfère le va et vient entre ce qui est objet de science et source d'inspiration morale. Son histoire personnelle explique en partie ce parcours... A dix-sept ans, en 1948, il avait déjà ses deux bacs en poche et se préparait à la médecine. Le jeune Henri Atlan venait alors de quitter Oran pour Paris. Le gouvernement de Vichy l'ayant en 1941 renvoyé de l'école, il avait vécu la guerre dans la petite ville de Blida replié sur les siens. Enfant de parents juifs assimilés, membre des Eclaireurs israélites de France, il découvrit sa différence dans l'inconscience de ses dix ans. Et il la cultiva en connaissance de cause durant ses années d'apprentissage. A la fin des années 40, il résidait à Orsay dans l'Ecole de cadres du mouvement des Eclaireurs. Là, il étudiait l'hébreu et s'initiait au Talmud, sous la houlette de Léon Ashkenazi, en compagnie de deux congénères oranais. Il passait alors son temps en aller et venue entre la rue des Saints-Pères à Paris et la ville d'Orsay. L'auteur de « L'organisation biologique et la théorie de l'information » (1972) en était alors aux rudiments. Il préparait son examen de P.C.B*qui était en ce temps un préalable obligatoire à la médecine. Déçu par ses études médicales, il chercha d'abord à satisfaire son appétit de savoir en retournant à l'université au milieu des années 50. Il fit des mathématiques, de la chimie, de la physiologie, et de la biologie ; il décrocha l'agrégation de Biophysique en 1966. Puis, il partit aux Etats-Unis, la même année. Il y travailla sur le vieillissement, avec la radiobiologie pour outil et la drosophile pour matériel. « C'est alors, dira-t-il en 1992, que je me suis intéressé à la théorie de l'information, à la cybernétique et aux théories de la complexité qui commençaient à se développer". A partir des années 70 en effet, Atlan adoptera un parti pris transdisciplinaire qui ne le quittera plus... Les reste de sa carrière est plus connu et ses idées font désormais partie du domaine public. Il n'empêche, nous avons voulu en savoir plus... C'est pourquoi nous consacrons cette émission à l'oeuvre d'Henri Atlan ...

Références

L'équipe

Thomas Dutter
Réalisation