François Fillon, candidat à la présidentielle, au journal de 20 heures sur TF1 le jeudi 26 janvier 2017 ©Reuters - POOL New
François Fillon, candidat à la présidentielle, au journal de 20 heures sur TF1 le jeudi 26 janvier 2017 ©Reuters - POOL New
François Fillon, candidat à la présidentielle, au journal de 20 heures sur TF1 le jeudi 26 janvier 2017 ©Reuters - POOL New
Publicité
Résumé

La défiance vis-à-vis du personnel politique est très forte. Les journalistes, avec leurs révélations sur des hommes politiques, participent-ils au renforcement de ce sentiment de "tous pourris" ?

avec :

Frédéric Says (auteur du Billet politique de France Culture, journaliste au service politique de la rédaction), Mathilde Mathieu (Journaliste à Mediapart.).

En savoir plus

Des cafouillages liés aux chiffres de la participation au premier tour de la primaire du PS dimanche dernier, des soupçons d’utilisation d’argent public par Emmanuel Macron pour financer le lancement de son mouvement En Marche !, enfin et surtout l’épouse du candidat de la droite suspectée d’emploi fictif... La semaine a été riche... ou pauvre, c’est selon le point de vue. Idem pour les réactions : les politiques parlent de « boules puantes », les journalistes de « révélations ».

L’affaire Fillon pose, certes, un certain nombre de questions quant à la rapidité avec laquelle le feu a pris de tous côtés : justice, médias, politique. Journalistes et politiques se sont renvoyés ces derniers jours la balle de la responsabilité dans l’engrenage nauséabond du « tous pourris ». Ce "tous pourris", autrement dit la défiance envers les politiques et du déficit démocratique, conduit les électeurs à se rapprocher des partis aux extrémités du spectre politique. Qui a tort, qui a raison ? Les journalistes ont-ils fait leur travail en participant à la déstabilisation d’un candidat politique ?

Publicité

A lire sur le sujet :

Le livre de Frédéric Says et Marion L'Hour, "Dans l'enfer de Bercy" paru chez Lattès le 25 janvier 2017

Les articles de Mathilde Mathieu sur l'affaire Fillon et les emplois familiaux, sur le site de Mediapart

Références

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Doria Zénine
Réalisation
Laure Beaulieu
Collaboration
Amélie Perrot
Collaboration