Des voyageurs à la Gare de Lyon lors du seizième jour de grèves, le 20 décembre 2019
Des voyageurs à la Gare de Lyon lors du seizième jour de grèves, le 20 décembre 2019
Des voyageurs à la Gare de Lyon lors du seizième jour de grèves, le 20 décembre 2019 ©AFP - MARTIN BUREAU
Des voyageurs à la Gare de Lyon lors du seizième jour de grèves, le 20 décembre 2019 ©AFP - MARTIN BUREAU
Des voyageurs à la Gare de Lyon lors du seizième jour de grèves, le 20 décembre 2019 ©AFP - MARTIN BUREAU
Publicité
Résumé

Alors que la durée du mouvement de grève vient de dépasser celle de 1995, retour sur la façon dont ces mobilisations sont aujourd'hui abordées dans les médias.

En savoir plus

Dans cette émission de la Fabrique médiatique, nous allons essayer de comprendre comment les journalistes, dans la grande diversité de leurs pratiques et comment les médias informent sur ce mouvement de grève. Parmi les images les plus répandues dans les médias figure notamment celle de l’usager des transports « pris en otage » par les grévistes…

Alors comment les différents médias couvrent-ils l'actualité de cette mobilisation sociale ?

Publicité

Pour aborder ce sujet, nous recevons deux représentants de médias français, Valérie Nataf, directrice de la rédaction de LCI ainsi que Guillaume Goubert, directeur de La Croix.

Valérie Nataf, directrice de la rédaction de LCI :

Nous avons appris de cette crise des gilets jaunes à sourcer systématiquement les chiffres de mobilisation que nous donnions. C’est ce qui apparaît dans ce que nous appelons dans notre jargon les "blocs", c’est-à-dire les titres que l’on voit à l’antenne. (…) Sur le champ sémantique, on tâche d’être plus factuel. 

Guillaume Goubert, directeur de La Croix :

Sur la réforme des retraites, nous sommes face à un objet qui est la réforme elle-même et qui est un objet très complexe. C’est un objet qui révèle beaucoup de choses de la société française, sur la rémunération des enseignants notamment. ll y a beaucoup de travail d’explication à faire. Par ailleurs, la dimension « événementielle » est moins importante que pour les gilets jaunes.

Références

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Virginie Le Duault
Collaboration
Stéphanie Villeneuve
Production déléguée