Donald J. Trump ©Getty - Bloomberg / Contributeur
Donald J. Trump ©Getty - Bloomberg / Contributeur
Donald J. Trump ©Getty - Bloomberg / Contributeur
Publicité
Résumé

Lors d’une conférence de presse "explosive" survenue au lendemain des élections de mi-mandat, Donald Trump s’en est à nouveau pris à un journaliste. Comment les médias américains vont-ils réagir à la suite de ce nouvel épisode ?

avec :

Adam Nossiter (journaliste américain, chef du bureau parisien du New-York Times), Laure Mandeville (Journaliste au Figaro, ancienne correspondante à Washington (de 2009 à 2016).).

En savoir plus

Mercredi, au lendemain des élections de mi-mandat qui ont de l’avis général été une victoire et une défaite en demi-teinte pour le président, lors d’une « conférence de presse explosive » comme l’a rapporté le Times britannique dans son édition de la semaine, Donald Trump s’en est pris à un journaliste de CNN et lui a finalement retiré son accréditation à la Maison Blanche. Dans le même temps, il a redoublé ses attaques contre une presse acharnée à le montrer sous un mauvais jour. Le NYT, CNN, le WP, NBC sont-ils hostiles au président, et si oui ont-ils raison de l’être ? Ou bien est-ce Trump lui-même qui les provoque en les qualifiant d’« ennemis du peuple »? Il y a deux ans, cette même presse avait été accusée de ne pas avoir vu venir sa victoire, trop enfermée dans une bulle urbaine privilégiée. Qu’en est-il deux ans après ? Et comment réagissent les journalistes américains à ces agressions et à ces menaces, parlent-ils d’une même voix ?

Adam Nossiter : 

Publicité

Nous au New York Times, nous considérons que c’est de notre responsabilité de protéger la démocratie américaine et monsieur Trump a montré son mépris pour les institutions. Nous devons dénoncer cela. Et au final nous avons de plus en plus de lecteurs.

Laure Mandeville : 

CNN est un  média partisan, engagé contre Trump. Ils prennent systématiquement le contre-pied de Donald Trump, cela devient obsessionnel. Ils sont dans la recherche systématique de toutes les failles, mais ils ne font plus que ça . Quand on regarde FOX et ensuite CNN, c’est de la schizophrénie, on parle de deux pays différents. C’est une bataille idéologique entre les médias libéraux et Trump. 

Pour aller plus loin : 

L'article de Laure Mandeville dans le Figaro

La site du New York Times

Références

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Haigouhie Chichkoyan
Collaboration
Stéphanie Villeneuve
Production déléguée