Peut-on être journaliste environnemental sans être militant ?

Une plage de Dakar, au Sénégal, le 2 juin 2018.
Une plage de Dakar, au Sénégal, le 2 juin 2018.  ©AFP - SEYLLOU
Une plage de Dakar, au Sénégal, le 2 juin 2018. ©AFP - SEYLLOU
Une plage de Dakar, au Sénégal, le 2 juin 2018. ©AFP - SEYLLOU
Publicité

Pour en discuter, les journalistes Hervé Kempf, ancien reporter au Monde et actuel rédacteur en chef du quotidien indépendant Reporterre, et Marc Cherki, journaliste sciences et environnement au Figaro.

Avec
  • Marc Cherki journaliste au Figaro
  • Hervé Kempf Redacteur en chef de Reporterre.net, essayiste

Maltraitance animale, disparition des oiseaux et des insectes, pollution marine, dérèglement climatique, utilisation des pesticides… chaque jour apporte son lot de nouvelles liées à l’environnement et à sa dégradation. Mais est-ce des nouvelles comme les autres ? Peut-on les traiter en restant indifférent ? Quelle place les journaux accordent-ils aujourd’hui à l’environnement ? Le journaliste chargé des questions environnementales est-il un journaliste plus engagé qu’un autre ? 

A consulter :

Publicité

L e site de Reporterre, dont Hervé Kempf est rédacteur en chef. 

L es publications de Marc Cherki sur le site du Figaro

L'équipe