Le logo de Russia Today la chaine russe qui émet désormais en français ©AFP - Alexandre MARCHI
Le logo de Russia Today la chaine russe qui émet désormais en français ©AFP - Alexandre MARCHI
Le logo de Russia Today la chaine russe qui émet désormais en français ©AFP - Alexandre MARCHI
Publicité
Résumé

La chaine d'info Russia Today a commencé à émettre cette semaine en France. Entièrement financée par le Kremlin elle est accusée de n'être qu'un relais de la politique de Poutine. La chaine rétorque qu'elle offre une vision "alternative" de l'actualité internationale.

avec :

Laure Mandeville (Journaliste au Figaro, ancienne correspondante à Washington (de 2009 à 2016).), Anthony Bellanger (Journaliste et chroniqueur éditorialiste international).

En savoir plus

Après des mois d’attente, d’annonces fracassantes et de débats précédant son lancement, depuis lundi dernier, la chaîne Russia Today émet en France. Non sans émoi puisque l’accueil a plutôt été réservé, tant de la part des autorités que de la presse. On se souvient des propos en mai du président lui-même qui avait accusé Russia Today d’être « un organe d’influence et de propagande mensongère » et mercredi c’est un collectif de spécialistes de la Russie qui a signé une tribune dans le Monde pour demander au CSA de suspendre l’attribution de la licence de diffusion de la chaîne. En cause : son financement par l’Etat russe, et partant le soupçon de propagande poutinienne. La télévision d’info en continu, elle, promet de « poser des questions que personne n’ose poser ». Alors procès d’intention ou vrai risque ?

Laure Mandeville : le problème c'est qu'il y a plusieurs type d'informations chez Russia Today. C'est un mélange d'informations vérifiées, de semi-vérités, et parfois de la propagande absolue. 

Publicité