©Getty - Nodar Chernishev / EyeEm
©Getty - Nodar Chernishev / EyeEm
©Getty - Nodar Chernishev / EyeEm
Publicité

Faut-il ou non créer un conseil de déontologie des médias ? La question continue de diviser la profession.

Avec
  • Patrick Eveno professeur émérite d'histoire contemporaine à l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne, spécialiste de l’histoire des médias, président de l'Observatoire de la déontologie de l'information
  • Alexis Brezet directeur des rédactions du Figaro

Depuis que Jean-Luc Mélenchon en a émis le souhait en décembre 2017, la question est sur la table. Le président de La France Insoumise avait même lancé une pétition pour réclamer sa création, qui avait recueilli 190 000 signatures en quelques semaines. Avant son départ en octobre 2018, la ministre de la Culture de l’époque Françoise Nyssen avait confié à l’ancien président de l’INA et de l’AFP Emmanuel Hoog une mission, chargée de réfléchir aux contours d’une telle instance. Il a rendu son rapport fin mars. Et jeudi, des représentants de plusieurs rédactions et syndicats de la presse se sont réunis pour en discuter les modalités.

Mais la question divise la profession… Si certains se réjouissent à l’idée de répondre à la défiance croissante des citoyens envers les journalistes, d’autres voient dans ce Conseil une forme de « tribunal de la vérité » qui porterait atteinte à la liberté de la presse. 

Publicité

Alors, un conseil de déontologie des médias, bonne ou mauvaise idée ?

Patrick Eveno, spécialiste de l’histoire des médias :

La fonction sociale du journaliste est d’informer le public. L’information doit rester dans un sanctuaire d’autorégulation et dialoguer avec le public. Ce conseil va servir à faire de la médiation. 

Alexis Brézet, directeur des rédactions du quotidien Le Figaro :

Un conseil de déontologie de la presse est inutile et potentiellement dangereux. Oui, il y a des fake news, mais ceux qui les produisent et les diffusent ne sont pas les médias traditionnels. Ils sont déjà assez contrôlés en France. L'arsenal législatif et les chartes d'éthique sont suffisants.

Un conseil de déontologie journalistique « sur les rails », La Croix

DÉONTOLOGIE. « CONSEIL DE LA PRESSE » CONTRE FAKE NEWS ?, l'Humanité

Conseil de déontologie des médias : une instance d’autorégulation sans pouvoir de sanction, Le Monde

Faut-il instaurer un Conseil de la Presse ?, L'Obs

L'équipe