Ala.ni, la caresse d’une voix

Couverture d'Ala.ni
Couverture d'Ala.ni - No Format
Couverture d'Ala.ni - No Format
Couverture d'Ala.ni - No Format
Publicité

Pour cette première partie d’émission, nous recevons la chanteuse britannique Ala.ni qui déclare sa flamme à la France dans un premier album aux sonorités jazz, soul, et folk, qui nous fait voyager de la Louisiane à Broadway.

Avec

« Je suis revenue aux racines, j’ai décidé de garder les choses les plus simples possibles »

Protégée de Damon Albarn, cette ancienne choriste de Blur ou encore de Mary J. Blidge, petite nièce du musicien cabarettiste des années 30 Leslie « Hutch » Hutchinson, s’est fait connaître l’an dernier avec une série de quatre EPs « saisonniers ». Elle a sorti le 8 janvier dernier son premier album « You & I » sous le label No Format dans lequel elle compose et interprète des ballades épurées au grain rétro, des berceuses et des comptines qui résonnent comme des invitations à la douceur et à la lenteur.

Publicité

La traduction est assurée par Pascale Fougère.

« Je suis noire et je chante comme Judy Garland, mais on s’en fiche ! »

Sons diffusés :

  • Ala.ni - Darkness at Noon (Live)
  • Leslie A. Hutchinson - Night and Day
  • Ala.ni - Cherry Blossom
  • Ala.Ni - Woo Woo

Retrouvez ici la seconde partie de l’émission sur Calais et Notre-Dame-des-Landes en compagnie du politogue Sébastien Thiéry et de la journaliste à Médiapart Jade Lindgaard.

L'équipe