"Le Havre", Aki Kaurismäki
"Le Havre", Aki Kaurismäki ©AFP - Sputnik / Pyramide Productions / Collection ChristopheL
"Le Havre", Aki Kaurismäki ©AFP - Sputnik / Pyramide Productions / Collection ChristopheL
"Le Havre", Aki Kaurismäki ©AFP - Sputnik / Pyramide Productions / Collection ChristopheL
Publicité

André Wilms, metteur en scène et acteur fétiche de Kaurismäki, est notre invité à l'occasion du cycle Aki Kaurismäki à la Cinémathèque de Toulouse (jusqu'au 31 mai).

“Un cinema de la dignité”, « un cinéma qui réchauffe, qui enivre et qui transporte »… 

Kaurismäki, c'est pas du cinéma militant, du cinéma culturel de gauche, ce cinéma sociologique qui nous étouffe un peu."

Publicité

La Cinémathèque de Toulouse consacre au finlandais Aki Kaurismäki « ce veilleur de nuit » une rétrospective jusqu’à la fin du mois... L’occasion de revenir sur son cinéma avec André Wilms, son complice français. 

En France, tous les corps plébéiens ont disparu du cinéma, et ont été remplacé par les corps de la grande masse petite bourgeoise."

Acteur et metteur en scène, il était récemment dans nos murs pour une lecture de « La grue du Japon » de Fabrice melquiot aux côté de Charlotte Rampling… 

On a tué Dieu, on a tué Marx, on a tué tout le monde. Si on continue comme ça et qu'on ne croit plus en rien, on est mal barré."

De l’autre côté du miroir … André Wilms est notre invité à écouter tout de suite sur France culture ou plus tard sur franceculture.fr  

L'image, avec le numérique, c'est un véritable tsunami, on ne voit plus rien. Or, les images de Kaurismäki, elles nettoient les yeux à l'eau de javel." 

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Maxime Morin
Collaboration
Claire Mayot
Production déléguée
Charlotte Roux
Réalisation
Henri Le Blanc
Collaboration
Clémence Mary
Collaboration
Peire Legras
Réalisation