Images tirées des films "Wolf and Sheep" (haut) et "Voir du pays" (bas)
Images tirées des films "Wolf and Sheep" (haut) et "Voir du pays" (bas)
Images tirées des films "Wolf and Sheep" (haut) et "Voir du pays" (bas)
Images tirées des films "Wolf and Sheep" (haut) et "Voir du pays" (bas)
Images tirées des films "Wolf and Sheep" (haut) et "Voir du pays" (bas)
Publicité
Résumé

3ème émission en direct du festival de Cannes, avec deux films qui nous parlent chacun à leur manière de l’Afghanistan : « Wolf and Sheep » (Quinzaine des réalisateur) de Shahrbanoo Sadat - première réalisatrice afghane à Cannes - et « Voir du pays » (Un certain regard) de Delphine et Muriel Coulin.

avec :

Muriel Coulin (réalisatrice), Shahrbanoo Sadat (réalisatrice afghane), Delphine Coulin (auteure, réalisatrice).

En savoir plus

Shahrbanoo Sadat est une réalisatrice afghane de 26 ans - la première réalisatrice afghane présente au festival de Cannes. Elle vit à Kaboul mais a grandi au sein d’un village rural. C’est dans cet arrière-pays de l’Afghanistan que se situe le film Wolf and Sheep, son premier long métrage sur lequel elle a travaillé huit années, et qui dépeint la vie d’enfants au sein d’une communauté de bergers, dont le seul moyen de subsistance est menacé par la présence de loups... Les enfants sont baignés dans les histoires que racontées par les adultes, et évoquées dans le film par quelques images fantastiques, comme celle d'une femme nue, peinte en verte...

« Je voulais faire un film sur la vie quotidienne de ces gens, et aussi sur toutes leurs histoires. (…) Elles sont extrêmement importantes pour ce que sont ces gens. Ils croient ces histoires. Les gens dans le centre de l’Afghanistan croient à toutes ces créatures, elles font partie de la réalité. Si vous me demandez quelle partie du film est la plus documentaire, c’est cette femme peinte en vert ! Parce que cela parle vraiment de la mentalité des gens. » Shahrbanoo Sadat, La Grande table

Publicité

Le deuxième film que nous vous présentons aujourd'hui, Voir du Pays, raconte l’histoire d’un groupe de soldats revenus d’Afghanistan, dont font partie Aurore et Marine (incarnées par Soko et Ariane Labed). Elles passent par un dispositif nommé par l’armée « sas de décompression ». Concrètement : trois jours dans un hôtel cinq étoiles à Chypre, qui sont censés leur permettre d’évacuer la violence accumulée. Ce long métrage, présenté dans la sélection "Un certain regard", sera en salles le 7 septembre 2016. Ses réalisatrices, les deux sœurs Delphine et Muriel Coulin, ont déjà collaboré sur de nombreux courts métrages, et leur premier long métrage, 17 filles, avait été présenté à Cannes en 2011 dans le cadre de la semaine de la critique. Voir du pays est tiré du livre du même nom écrit par Delphine Coulin (Grasset, 2013), par ailleurs romancière.

___

(Ré)écoutez ici la deuxième partie de l'émission, avec les réalisateurs Jim Jarmusch et Olivier Assayas.

Références

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Jeanne Aléos
Collaboration
Raphaël Bourgois
Production déléguée
Henri Le Blanc
Collaboration
Philippe Baudouin
Réalisation
Clémence Mary
Collaboration