Affiches des films "Merci Patron !" et "Demain"
Affiches des films "Merci Patron !" et "Demain"
Affiches des films "Merci Patron !" et "Demain"
Publicité
Résumé

Retour sur deux phénomènes cinématographiques de 2015 : le documentaire "Demain" consacré à des initiatives écologiques et citoyennes, avec son réalisateur Cyril Dion, et « Merci patron », la revanche d’anciens employés licenciés par le groupe LVMH, avec François Ruffin.

avec :

François Ruffin (Homme politique), Cyril Dion (auteur, réalisateur et militant écologiste).

En savoir plus

Demain et Merci patron ! sont deux films dont on n’avait pas prévu le succès. Le 8 juin dernier, l’équipe du documentaire Demain a annoncé sur sa page Facebook cumuler près d’un million soixante mille entrées en France. Alors que la semaine de la sortie n’avait pas été marquée par l’enthousiasme, le film engrange peu à peu les entrées grâce au bouche à oreille. De même, Merci Patron ! , sorti trois mois après Demain, comptabilisait au 1er juin 480 000 entrées. D’où vient un tel succès ?

Demain, qui sort en DVD aujourd’hui, est porté par le réalisateur et activiste écologiste Cyril Dion - notre invité - et la comédienne Mélanie Laurent. L’objectif : cesser d’employer un ton alarmiste pour parler d’écologie, et montrer au contraire le foisonnement d’initiatives venues du monde entier pour apprendre à vivre mieux. Mis en scène sous la forme d’un "road trip", le film traverse dix pays : de San Francisco où 80 % des déchets sont recyclés, à Copenhague, une ville où un tiers des déplacements quotidiens se font à vélo, en passant par Détroit, où des citoyens se mettent à cultiver des terrains abandonnés… Comment réinventer l’agriculture, l’énergie, l’économie, la démocratie et l’éducation ?

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Merci Patron ! se focalise quant à lui à la situation de Jocelyne et Serge Klur, licenciés de leur usine où ils fabriquaient des costumes Kenzo à Poix-du-Nord, près de Valenciennes, après qu'elle a été délocalisée en Pologne. Pris dans une situation financière inextricable, leur maison est sur le point d'être saisie… François Ruffin journaliste et fondateur du journal Fakir, les aide à faire pression sur le groupe LVMH, afin qu’ils récupèrent l’argent nécessaire à leur survie. Lui qui revendique tirer son inspiration de Michael Moore et Jean-Yves Lafesse est depuis parfois surnommé « Ruffin des bois ». Le film, drôle et touchant, et dont une partie est tournée en caméra cachée, est une critique acerbe du système capitaliste qui écrase les travailleurs.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Sons diffusés :

  • Bandes annonces des films "DEMAIN" et "Merci patron !"
  • Extrait du film "Merci patron !"
  • "J'aime ma boîte", Manolo des Gypsies

___

(Ré)écoutez ici la suite de cette première partie, toujours avec Cyril Dion et François Ruffin, mais cette fois sur le sujet de l'ambition politique de leurs films.

Références

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Jeanne Aléos
Collaboration
Raphaël Bourgois
Raphaël Bourgois
Raphaël Bourgois
Production déléguée
Henri Le Blanc
Collaboration
Philippe Baudouin
Réalisation
Clémence Mary
Collaboration