"Tout ce qui se passe dans le geste artistique tient dans une vaine tentative de transcender notre condition » Emmanuel Krivine
"Tout ce qui se passe dans le geste artistique tient dans une vaine tentative de transcender notre condition » Emmanuel Krivine ©AFP - Fred Toulet/Leemage
"Tout ce qui se passe dans le geste artistique tient dans une vaine tentative de transcender notre condition » Emmanuel Krivine ©AFP - Fred Toulet/Leemage
"Tout ce qui se passe dans le geste artistique tient dans une vaine tentative de transcender notre condition » Emmanuel Krivine ©AFP - Fred Toulet/Leemage
Publicité

La Grande Table reçoit Emmanuel Krivine, chef d'orchestre, qui dirigera pour la prochaine fois l'Orchestre National de France le 12 janvier.

Avec

Chef d’orchestre, né en 1947 à Grenoble, d’un père polonais et d’une mère russe, cousin d’Alain Krivine, fondateur de la Chambre Harmonique, grande figure de la musique sur instruments d’époque, après être passé par les plus grandes institutions symphoniques internationales, il reprend les rênes de l’Orchestre National de France où il a été nommé en juin successeur de l’italien Daniele Gatti qui a livré son dernier concert le 9 juin. Emmanuel Krivine est l'invité de la première partie de la Grande Table.

"La musique, c'est une religion sans idées et sans dogmes" (La Grande Table, 2017)

Publicité

Liens

  • Une main ferme à l’Orchestre national de France ( Le Monde)

En deuxième partie, La Grande Table recevra Dominique Schnapper, sociologue et politologue sur la crise démocratique.

L'équipe