Publicité
En savoir plus

*Hommage à celui que l'écrivain Julian Barnes considérait comme l'un des derniers grands maîtres littéraires, et qui en faisait l'auteur d'une oeuvre d'une élégance rare, à celui dont Susan Sontag disait qu'il "récompense ceux pour qui la lecture est un plaisir intense". Il était à Paris l'été dernier pour la parution de son 6ème roman, Et rien d'autre, * qui faisait suite à Un bonheur parfait * ; Un sport et un passe-temps, Cassada, American Express * et Une vie à brûler... Il s'est éteint en pleine séance de gym vendredi à l'âge de 90 ans.
Avec :

Olivier Cohen , fondateur des Editions de l'Olivier, éditeur de l'oeuvre de James Salter

Publicité

Sandrine Treiner , directrice adjointe de France Culture. Coordinatrice des Bonnes Feuilles , elle a reçu à l'été 2014 pour son roman "Et Rien d'autre".

**Sandrine Treiner **

Je ne vois personne, en France, qui puisse rivaliser avec James Salter quant à sa capacité à photographier l'invisible.

C'était un homme qui ne semblait pas dupe de grand chose, j'avais l'impression d'être à la fois face à une homme très intelligent et face à un homme qui, probablement sur la vie savait des choses que je ne savais toujours pas.

Olivier Cohen

James Salter était un écrivain américain, mais quelque chose le rapprochait d'une sensibilité européenne.

Dans la Petite Minute de Thibaut Sardier : La 35ème édition du festival Montpellier Danse
Découvrez notre article

** "Le dernier envol de James Salter"**

Pour réécouter la dernière partie de la grande table, cliquez-ici.

Références

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Jeanne Aléos
Collaboration
Raphaël Bourgois
Production déléguée
Philippe Baudouin
Réalisation
Boris Pineau
Collaboration
Clémence Mary
Collaboration
Thibaut Sardier
Collaboration