Publicité
En savoir plus

Avec :

Magali REGHEZZA

Publicité

Alain BUBLEX

François SIMON

Magali Reghezza : « Historiquement, nos villes occidentales sont pensées sur le modèle de l’arrachement à la nature. Cet arrachement est double : c’est celui de la campagne environnante, […] mais c’est aussi l’arrachement à notre propre nature puisque la ville nous civilise. L’homme s’arrache à la nature. Mais il y a un renversement de représentation qui se fait au XIXème et surtout XXème : l’idée que la ville est contre-nature, pas dans son arrachement, mais parce qu’elle attaque, menace la nature. […] En réalité, le naturel est d’abord un hybride de naturel et de culture. […] Aujourd’hui, on assiste à un désir de retour à la nature dans cette ville, qui passe par des projets architecturaux et le jardin urbain partagé, ou le fait de manger bio […] Ce désir d’un retour à la nature nous interroge sur notre rapport à la nature de façon très large. Derrière ces discours, quelles sont les idéologies dominantes ? […] Qu’est-ce que signifie ce besoin de nature ? »

Alain Bublex : « Cela semble témoigner de la généralisation du fait urbain. La ville est effectivement coupée de la nature, mais aussi la ville renvoie l’idée d’une totalité : l’idée du monde circonscrite dans un périmètre déterminé. La ville réimporte la nature en son sein pour contenir encore plus le monde dans sa totalité. Les urbains auraient l’idée non seulement d’habiter en ville, mais aussi d’y ajouter la nature comme acmé. »

François Simon : « L’assiette a la même périphérie que la ville. Elle est le reflet de tout ce qui se passe dans l’urbanisme et le rapport à la nature. Jamais la ville n’a été aussi proche paradoxalement de la nature, comme s’il y avait une sorte de rédemption. […] On avance vers une réconciliation avec la nature, mais j’ai du mal à comprendre que ces discours soient véritablement sincères. »

**Sons diffusés : **

  • JT de France 2 de 20h du 11.05.13
  • Reportage « Incroyables Comestibles » de François Rouillay sur France 3 le 11.07.12
  • « L’arbre, le maire et la médiathèque » d’Eric Rohmer
  • Nathalie Blanc dans l’émission « Vivre sa ville » le 21.05.2008
  • « Rose Garden » interprété par Lynn Anderson

Pour poursuivre la discussion, retrouvez ci-dessous les principaux documents et ouvrages évoqués dans l’émission, ou rendez-vous sur la page Facebook et le compte Twitter de La Grande Table.

Pour accéder à la deuxième partie de La Grande Table du * 16.05.13 * intitulée « L’art du jardin avec Patrick Jouin et Thierry Huau », cliquez ici.

Références

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Aude Tortuyaux
Collaboration
Michela Marzano
Chronique
Tobie Nathan
Chronique
Emmanuel Lincot
Chronique
Raphaël Bourgois
Production déléguée
Eric Fassin
Chronique
Pascal Blanchard
Pascal Blanchard
Pascal Ory
Chronique
François Simon
Chronique
Hervé Le Tellier (2020)
Hervé Le Tellier (2020)
Patrick Boucheron
Patrick Boucheron
Joy Sorman
Chronique
Philippe Trétiack au Caire (Egypte)
Philippe Trétiack au Caire (Egypte)
Sarah Bernard
Collaboration
Alain Bublex
Chronique
Ségolène Dargnies
Collaboration
Myriam Marzouki
Chronique
Brigitte Masson
Collaboration
Peire Legras
Réalisation
Zahia Rahmani
Chronique
Roland Castro
Chronique
Hyam Yared
Chronique
Marin de Viry
Chronique
Ruwen Ogien
Chronique
André Gunthert
Chronique
Corinne Amar
Collaboration
Marc Weitzmann
Chronique
Sylvie Laurent
Chronique
Alain Kruger
Chronique
Bertrand Lavier
Bertrand Lavier
Bertrand Lavier
Chronique