Les affiches de "Ma vie de Courgette", "Loving" et "Les vies de Thérèse"
Les affiches de "Ma vie de Courgette", "Loving" et "Les vies de Thérèse"
Les affiches de "Ma vie de Courgette", "Loving" et "Les vies de Thérèse"
Les affiches de "Ma vie de Courgette", "Loving" et "Les vies de Thérèse"
Les affiches de "Ma vie de Courgette", "Loving" et "Les vies de Thérèse"
Publicité
Résumé

Pour cette deuxième émission en direct du 69ème festival de Cannes, zoom sur un film d'animation et un documentaire présentés dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs, et sur un film en compétition, « Loving », en compagnie de son réalisateur Jeff Nichols.

avec :

Claude Barras (réalisateur), Sébastien Lifshitz (Cinéaste), Céline Sciamma (Scénariste et réalisatrice), Jeff Nichols (Réalisateur, scénariste).

En savoir plus

Le film d’animation Ma vie de courgette, réalisé par Claude Barras et dont le scénario a été écrit par Céline Sciamma ,nos invités, est présenté à Cannes dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs. Réalisé en stop-motion, il raconte l’histoire d’Icare, 10 ans, que tout le monde surnomme courgette. Devenu orphelin, il rejoint un foyer où il se lie d’amitié avec une troupe d’enfants…Tiré d’un roman de Gilles Paris, Autobiographie d'une courgette, sa sortie en salles est prévue le 19 octobre prochain.

Autre film présenté dans le cadre de la sélection parallèle de la Quinzaine des réalisateurs : Les vies de Thérèse, réalisé par Sébastien Lifshitz. Il avait déjà filmé Thérèse pour son documentaire Les invisibles, sorti en 2012, qui dressait le portrait d’hommes et de femmes homosexuels nés dans l'entre-deux-guerres. Cette figure du militantisme, qui s’est également battue pour l’égalité homme femmes et le droit à l’avortement, apparaît cette fois seule à l'écran, dans ses derniers jours, après avoir appris qu’elle était atteinte d’une maladie incurable.

Publicité

Enfin, retour à la compétition avec le réalisateur Jeff Nichols, dont le long métrage Loving concourt pour la palme, un film tiré de l’histoire vraie du couple mixte formé par Richard et Mildred Loving. L’histoire de cette poursuite judiciaire, dont l’issue rendue par la Cour suprême en 1967, qui décréta que le droit de se marier ne pouvait être restreint par une quelconque discrimination raciale, est encore commémorée chaque 12 juin, lors du "loving day".

___

(Ré)écoutez ici la deuxième partie de l'émission, sur deux documentaires présentés à Cannes en Séances spéciales : Hissein Habré, une tragédie Tchadienne de Mahamat-Saleh Haroun, et Wrong Elements, de Jonathan Littell.

Références

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Jeanne Aléos
Collaboration
Raphaël Bourgois
Production déléguée
Henri Le Blanc
Collaboration
Philippe Baudouin
Réalisation
Clémence Mary
Collaboration