Azar Nafisi à Rome en 2004
Azar Nafisi à Rome en 2004
Azar Nafisi à Rome en 2004 ©Maxppp - Riccardo De Luca
Azar Nafisi à Rome en 2004 ©Maxppp - Riccardo De Luca
Azar Nafisi à Rome en 2004 ©Maxppp - Riccardo De Luca
Publicité
Résumé

Un voyage en Amérique à travers la lecture de ses grands romans, c’est ce que nous propose l’écrivaine Azar Nafisi dans « La République de l’imaginaire ». Une défense passionnée de la fiction, en danger selon elle à l’ère de Youtube et de Twitter.

avec :

Azar Nafisi (écrivaine).

En savoir plus

Après la défense de la fiction via le rétablissement d’une frontière entre fiction et réalité plaidée par la professeure de littérature Françoise Lavocat (voir notre émission de mercredi dernier), c’est aujourd'hui une écrivaine qui prend la défense de la fiction, avec nous dans la première partie de notre émission aujourd’hui.

Azar Nafisi est l’auteure de La République de l’imagination (JC Lattès, mai 2016), un voyage en Amérique à travers la lecture de ses grands romans, des Aventures de Huckleberry Finn à Le cœur est un chasseur solitaire. Avec ce livre, Azar Nafisi nous engage à lire partout, tout le temps, et à plonger dans cette République de l’imagination où les barrières n’existent pas.

Publicité

Azar Nafisi est une écrivaine d’origine iranienne, réfugiée politique aux Etats-Unis où elle vit depuis 1997. Elle a obtenu la nationalité américaine en 2008. Elle s’est faite connaître avec Lire Lolita à Téhéran (Plon, 2002), best-seller traduit en 32 langues.

Sons diffusés :

  • Extrait du concert fiction Huckleberry Finn sur France Culture
  • Thomas Costantinesco, archive INA - France Culture du 16/09/2013
  • Ta Nehisi Coates, archive INA - France Culture du 3/02/2016
  • "Trouble so hard", Vera Hall

Vous pouvez écouter ici l'une des aventures de Huckleberry Finn, un spectacle radiophonique diffusé en février dernier par les fictions de France Culture.

___

(Ré)écoutez ici la seconde partie de l'émission, à propos du "rapport 2015 sur la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la xénophobie" de la CNCDH, selon lequel les Français sont été plus tolérants.

Références

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Jeanne Aléos
Collaboration
Raphaël Bourgois
Production déléguée
Henri Le Blanc
Collaboration
Philippe Baudouin
Réalisation
Clémence Mary
Collaboration