La création face au chaos européen

"Nicht Schlafen"
"Nicht Schlafen" -   © CHRIS VAN DER BURGHT
"Nicht Schlafen" - © CHRIS VAN DER BURGHT
"Nicht Schlafen" - © CHRIS VAN DER BURGHT
Publicité

Dans le cadre des journées de Bruxelles en partenariat avec L’Obs, la Grande Table se délocalise à Bruxelles. En première partie, nous recevons le chorégraphe flamand Alain Platel, pour "Nicht Schlafen", qui était représenté à la Maison de la danse à Lyon, lors de la Biennale de la danse.

Avec

"Depuis toujours, j'ai voulu mettre le chaos sur scène, dans le but de le contrôler." Alain Platel, La Grande Table

Alain Platel et Olivia Gesbert au Palais des Beaux Arts de Bruxelles
Alain Platel et Olivia Gesbert au Palais des Beaux Arts de Bruxelles
© Radio France - Claire Mayot

"Je considère Pina Bausch comme la mère & la grand-mère de tous les chorégraphes d'aujourd'hui." Alain Platel, La Grande Table

Publicité

Les date des représentations sont à retrouver ici.

En deuxième partie, retrouvez une discussion autour de "l'Europe : a-t-on encore des valeurs en commun ?"

L'équipe