France Culture
France Culture
Publicité

Dans le cadre de la journée spéciale « Violences contre les femmes : sortir du silence », la Grande table s'interroge sur la place qu'occupent les femmes dans l'espace public. Entretien avec Corinne Vezzoni** , lauréate du Prix des femmes architectes 2015 et Catherine Guyot, ** directrice de l’Association pour la recherche sur la ville et l’habitat.

Réaménagement de l’ancien hôpital Chalucet, centre-ville de Toulon
Réaménagement de l’ancien hôpital Chalucet, centre-ville de Toulon
- Corinne Vezzoni et associés

« Je crois beaucoup à la reconquête de ce lieu qui appartient à tous qui est l’espace public » - Corinne Vezzoni

Publicité

Fondatrice de l’agence « Vezzoni et associés», située au sixième étage de la Cité radieuse du Corbusier, l'architecte Corinne Vezzoni a réalisé, entre autres, le pavillon d’or sur le campus de la Timone, le tramway de Marseille, ou encore le Centre de conservation et de ressources du Mucem en 2004. Elle a obtenu pour l'ensemble de son oeuvre le Prix des femmes architectes 2015. Ce prix a été fondé par l'association que dirigie** Catherine Guyot** , l'ARVHA, il y a trois ans pour promouvoir le travail des architectes et lutter contre les inégalités liées au sexe dans les métiers de la construction. Il fait suite à la publication de l'enquête Egalité professionnelle Femmes - hommes dans les agences d’architecture en 2012 , dont est Catherine Guyot est la co-auteure.

« L’architecture n’a pas de genre. Les femmes ne vont pas dire "je suis femme", elles vont dire "je suis architecte". » - Catherine Guyot

Corinne Vezzoni
Corinne Vezzoni
- Laurent Piquet
Affiche du Prix 2015 des femmes architectes
Affiche du Prix 2015 des femmes architectes

Sons diffusés : Interview d’Odile Decq par Clémence Mary

Anne Sylvestre – « Douce maison »

Cliquez ici pour plus d'information sur l'exposition à la MAV PACA consacrée aux femmes architectes.

Et ici pour lire l'enquête de l'ARVHA sur l'égalité femmes-hommes dans les agences d'architectures.

Retrouvez ici la seconde partie de l'émission pour un débat sur les violences faites aux femmes en compagnie de l'anthropologue Veronique Nahoum-Grappe et l'historienne Arlette Farge .