Les belles ondes de Thierry Escaich

Le compositeur Thierry Escaich au Palais des Arts, Budapest
Le compositeur Thierry Escaich au Palais des Arts, Budapest -  (c) Zsuzsa Petö
Le compositeur Thierry Escaich au Palais des Arts, Budapest - (c) Zsuzsa Petö
Le compositeur Thierry Escaich au Palais des Arts, Budapest - (c) Zsuzsa Petö
Publicité

Thierry Escaich, compositeur et organiste, à l’honneur de la 28ème édition du festival Présences de Radio France.

Avec

Thierry Escaich était compositeur de l’année aux Victoires de la musique en 2017, il écrit et joue, improvise ou interprète : Le Chant des ténèbres, Ad Ultimas laudes, Kyrié d’une messe imaginaire ou Le dernier Évangile… 

Thierry Escaich fait aussi de la musique pour ballet, avec Benjamin Millepied, pour qui il a retrouvé The Lost Dancer. Il s'est aussi attaqué à l’opéra avec Claude sur un livret de Robert Badinter, d’après Claude Gueux de Victor Hugo, à la demande de l’Opéra de Lyon, en 2013.

Publicité

Ce qui m'intéresse, c'est d'être sur scène, de faire passer des émotions et un monde sonore. J'ai un idéal, une œuvre parfaite à laquelle je n'arriverai sûrement jamais, mais qui me porte. Thierry Escaich

Extrait de l'opéra "Claude" composé par Thierry Escaich et dirigé par Olivier Py.
Extrait de l'opéra "Claude" composé par Thierry Escaich et dirigé par Olivier Py.
© AFP - JEFF PACHOUD

Un compositeur, comme un écrivain, se nourrit de toutes ses expériences. Écrire, c'est faire fusionner des expériences très différentes. Le talent du compositeur, c'est de rendre intelligible ce sensible. Thierry Escaich

En discussion, par téléphone, avec l'écrivain Laurent Gaudé, à retrouver pendant le Festival Présences.

Thierry Escaich est l'invité d'honneur du Festival Présences de Radio France. Toute la programmation à retrouver ici.

La Grande table (2ème partie)
26 min

L'équipe