Portrait du producteur de spectacles Vsevolod Meyerhold (1874-1940). Oeuvre de Alexandre Golovine (Alexander Golovin) (1863-1930), tempera sur panneau, 1917. Art russe, 20e siecle. State Museum of Theatre and Music Art, Saint Petersbourg. ©FineArtIma
Portrait du producteur de spectacles Vsevolod Meyerhold (1874-1940). Oeuvre de Alexandre Golovine (Alexander Golovin) (1863-1930), tempera sur panneau, 1917. Art russe, 20e siecle. State Museum of Theatre and Music Art, Saint Petersbourg. ©FineArtIma ©AFP - Leemage
Portrait du producteur de spectacles Vsevolod Meyerhold (1874-1940). Oeuvre de Alexandre Golovine (Alexander Golovin) (1863-1930), tempera sur panneau, 1917. Art russe, 20e siecle. State Museum of Theatre and Music Art, Saint Petersbourg. ©FineArtIma ©AFP - Leemage
Portrait du producteur de spectacles Vsevolod Meyerhold (1874-1940). Oeuvre de Alexandre Golovine (Alexander Golovin) (1863-1930), tempera sur panneau, 1917. Art russe, 20e siecle. State Museum of Theatre and Music Art, Saint Petersbourg. ©FineArtIma ©AFP - Leemage
Publicité

La Grande Table reçoit le chanteur et écrivain Magyd Cherfi, qui revisite son adolescence dans le roman "Ma part de Gaulois" (Actes Sud, août 2016) et la romancière Nina Yargekov, qui raconte l’histoire d’une jeune femme amnésique dans "Double nationalité" (POL, septembre 2016).

Avec

"Etre victime de racisme, c'est servir de vigie, de lanceur d'alerte pour la France." Magyd Cherfi, La Grande Table

"Raconter, c'est toujours organiser le réel. Un compte rendu purement fidèle est difficilement envisageable." Nina Yargekov, La Grande Table

Publicité

En seconde partie d'émission, notre invitée est la philosophe Isabelle Queval.

L'équipe