Marie NDiaye, l'inquiète

Photo de la mise en scène
Photo de la mise en scène
Photo de la mise en scène
Photo de la mise en scène
Publicité

Rencontre avec l'écrivaine Marie NDiaye, qui signe "Délivrance", un texte mis en scène par Denis Cointe - succession de lettres d'un homme qui s'adresse à sa femme.

Avec

Une succession de lettres d'un homme à sa femme, qui semblent rester sans réponses. Délivrance, texte épistolaire écrit par Marie NDiaye, lu par son compagnon Jean-Yves Cendrey et mis en scène par Denis Cointe, se déploie dans un univers visuel et sonore – sur une musique de Didier Lasserre – à la Maison de la poésie ces 14 et 15 avril. C’est la seconde collaboration entre Denis Cointe et Marie NDiaye, qui ont déjà travaillé ensemble en 2011 pour la performance Die Dichte (la densité, en allemand).

Marie NDiaye est plus connue pour son travail de romancière. Trois femmes puissantes (Gallimard) avait reçu le prix Goncourt en 2009. Elle est née en France et vit à Berlin depuis 2007.

Publicité
Marie Ndiaye en 2010
Marie Ndiaye en 2010
© Maxppp - HÉLIE GALLIMARDEFE/Newscom

Sons diffusés :

  • Extrait du spectacle "Délivrance" de Marie NDiaye, voix de Jean-Yves Cendrey
  • Entretien avec Georges Lavaudant, réalisé par Clémence Mary
  • "Papercut pilot", Paul Kalkbrenner
  • "Tiergarten", Rufus Wainwright

L'équipe