« Merci Raymond » par Bertrand Lavier

Salle de l'exposition Merci Raymond par Bertrand Lavier à la Monnaie de Paris
Salle de l'exposition Merci Raymond par Bertrand Lavier à la Monnaie de Paris - Annie Viannet
Salle de l'exposition Merci Raymond par Bertrand Lavier à la Monnaie de Paris - Annie Viannet
Salle de l'exposition Merci Raymond par Bertrand Lavier à la Monnaie de Paris - Annie Viannet
Publicité

Visite déambulation au cœur de l’exposition « Merci Raymond » avec son concepteur Bertrand Lavier, à la Monnaie de Paris. Cet artiste contemporain y confronte ses œuvres avec celles de son ami Raymond Hains, en jouant sur les correspondances visuelles et verbales.

Avec

Il s’agit là d’un véritable dialogue entre les œuvres de Bertrand Lavier, artiste contemporain français, et celles de son ami et complice Raymond Hains, figure du Nouveau Réalisme connu notamment pour ses affiches lacérées, mort il y a une dizaine d’années. Dès l’arrivée, le titre de l’exposition est mis en exergue sur la façade de la Monnaie de Paris, en immenses lettres « verre cannelé » dorées.

Exposition Merci Raymond par Bertrand Lavier, à la Monnaie de Paris
Exposition Merci Raymond par Bertrand Lavier, à la Monnaie de Paris
© Maxppp - Annie Viannet

A l’intérieur, dans une douzaine de salles, Bertrand Lavier fait dialoguer ses propres œuvres avec celles de Raymond Hains, l’un des premiers artistes qu’il a rencontré en arrivant à Paris. Cette exposition joyeuse, pleine d’humour, et également riche en calembours, fait sans cesse des allers-retours entre les mots et les œuvres.

Publicité

« Il y avait une manière presque politique de concevoir cette exposition, en mettant le curseur sur quelque chose de gai et de léger, pour inverser la tendance un peu dépressive dans laquelle nous sommes depuis un moment. C’était très volontaire de ma part. »

Bertrand Lavier, La Grande table

Bertrand Lavier à la Monnaie de Paris le 25 mai 2016
Bertrand Lavier à la Monnaie de Paris le 25 mai 2016
© Maxppp - Annie Viannet

Sons diffusés :

  • "Empty Spaces", Frederika Stahl
  • Extrait de "Petrouchka", Stravinsky, direction : Simon Rattle

.

___

(Ré)écoutez ici la deuxième partie de l'émission, pour tenter de comprendre quelle idée se font les Britanniques de l’Europe dans le cadre des débats autour du "Brexit".

L'équipe