Comment parler de la physique? / Visite dans l'exposition « Beauté, morale et volupté dans l’Angleterre d’Oscar Wilde ».

France Culture
France Culture
Publicité
Avec
  • Georges Vigarello Historien, philosophe, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales

1ère partie : La Conversation: Science et langage - comment parler de la physique?

La physique et le langage scientifique sont au menu de la Grande Table aujourd'hui., à la veille de l'annonce du prix Nobel de physique, alors que le 23 septembre dernier, une équipe de chercheurs du CNRS travaillant dans le cadre de l'expérience internationale OPERA faisaient une annonce qui a mis en émoi la communauté scientifique internationale: ils auraient mesuré que des neutrinos, des particules fines, pourraient se déplacer à une vitesse supérieure à celle de la lumière! Si cette découverte était vérifiée, c'est l'un des piliers de la physique contemporaine qui tomberait, puisque depuis un siècle la physique vit sur la théorie de la relativité d'Einstein et donc sur l'idée que la vitesse de la lumière est infanchissable.

Publicité

Les "une" de journaux sont fracassantes tandis que les scientifiques s'affichent comme sceptique et font du doute la pierre angulaire de leur travail de recherche.

Comment parler de la physique aux non-physiciens et au grand public, alors que le langage de la physique est celui des mathématiques et que celui des média est basé sur la recherche du sensationnel et du slogan simplificateur? Qui peut réaliser ce travail de passeur entre la physique et le langage ordinaire? Les physiciens ou les journalistes scientifiques?

Avec: Etienne KLEIN, physicien.

Ghaleb BENCHEIKH, physicien de formation, essayiste, animateur de l'émission "Islam" sur France 2.

Hervé Le Tellier, écrivain français, membre de l'Oulipo.

Archives diffusées:

  1. Intervention de Dario Autiero, le responsable de la recherche sur les Neutrinos au CNRS.
  2. "Les étoiles", Mélody Gardot.

2ème partie : Le regard de Georges VIGARELLO, historien d’art, au Musée d’Orsay (13 sept-15 janv.), dans l’exposition « Beauté, morale et volupté dans l’Angleterre d’Oscar Wilde »

 "Beauté, morale et volupté"
"Beauté, morale et volupté"
© Radio France

"Beauté, morale et volupté" ©Radio France

C'est avec les yeux de l'historien Georges Vigarello que nous vous emmènerons voir l'exposition "Beauté, morale et volupté dans l'Angleterre d'Oscar Wilde" qui se tient actuellement au musée d'Orsay à Paris. Georges Vigarello est l'auteur d'une Histoire de la beauté de l'Antiquité à nos jours . C'est au regard de ses analyses qu'il a visité cette exposition consacrée au mouvement de l'esthétisme à la fin du XIXe siècle, un courant qui prônait le culte de la beauté et l'art pour l'art, un mouvement qui a inventé une nouvelle harmonie des sens aussi bien dans des peintures que dans les objets du quotidien.

L'équipe