France Culture
France Culture
Publicité

Cette émission spéciale se déroule sur les deux parties de l'émission. Il s'agit **d'une rencontre exceptionnelle ** entre deux fleurons de la culture française : Stephane Lissner, directeur de l'Opéra de Paris , et Laurent Bayle, président de la philharmonie de Paris.

Laurent Bayle :

Publicité

Il y a une différence entre l'Opéra et la Philarmonie, c'est que l'Opéra a des forces artistiques internes : les artistes, le choeur, le ballet et dans un certain sens la philarmonie est plus un assembleur car les résidents sont extérieurs à celle-ci.

La Philarmonie à travers ces trois salles, nous invitons 400 à 450 évènements par an, cela induit une autre relation à l'objet du travail. La difficulté à la Philarmonie est d'éviter l'éparpillement des équipes.

Stephane Lissner :

Il y a une différence fondamentale, c'est que nous sommes porteurs de la programmation constamment. Ces choix nous engagent d'une manière extrêmement forte. Tout succès est effacé par l'Opéra qui va suivre.

Les choses ont beaucoup changé depuis une quinzaine d'années. On a aujourd'hui une responsabilité de gestion beaucoup plus importante. C'est difficile d'exercer ce metier aujourd'hui car dans l'imaginaire, le directeur de l'Opéra de Paris est un programmateur, celui qui imagine les programmes, c'est vrai mais ce n'est pas seulement cela...

**Sons diffusés : **

-La damnation de Faust-nature immense (Acte IV)- air de Faust, Berlioz

Pour réécouter la première partie de l'émission, cliquez-ici

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Jeanne Aléos
Collaboration
Aude Tortuyaux
Chronique
Raphaël Bourgois
Raphaël Bourgois
Raphaël Bourgois
Production déléguée
Philippe Baudouin
Réalisation
Boris Pineau
Collaboration
Clémence Mary
Collaboration
Thibaut Sardier
Collaboration
Delphine Veaudor
Chronique