Entretien avec Richard Powers

France Culture
France Culture
Publicité
Richard POWERS
Richard POWERS
© Radio France - Corinne AMAR

C’est l’un des plus grands écrivains vivants et il est américain. Il y a une dizaine d’années maintenant, les éditions du Cherche-midi ont eu l’excellente idée d’entreprendre la traduction de ses romans, vingt ans après la parution de son premier roman, Trois fermiers s'en vont au bal .Il fut traduit et édité en France en 2004, suivi deux ans plus tard de ce qui demeure comme l’un des chefs d’œuvre de ce début de XXe siècle, un de ces romans inoubliables qui vous accompagnent toute votre vie et que vous offrez à tous ceux que vous aimez, Le Temps où nous chantions .Vinrent ensuite La Chambre aux échos , qui obtint le National Book Award, *L’Ombre en fuite, Générosité * et Gains l’année dernière. Il ne le sait peut-être pas, mais chaque nouveau roman qui parait suscite une excitation intense de la part de ses lecteurs fidèles. Comprendre pourquoi va être l’objet de cet entretien exceptionnel, tant il se fait rare dans les médias français. Il était à Lyon cette semaine pour les Assises internationales du roman où il a discuté avec Bruno Latour de science et de littérature lui pour qui la science est un roman et le roman un travail scientifique.

Richard Powers pour son roman à paraître en août 2013, Le Dilemme du prisonnier (aux éditions Le Cherche-Midi)

Publicité

Traducteur de cet entretien, Michel Zlotowski

**Sons diffusés : **

  • « Tis of Thee » interprété par Marian Anderson en 1939

*- Siri Hustvedt à la Grande Table le * 22 novembre 2010

*- Archive d’Edouard Brézin dans « A voix nue » le * 3 mai 2002

- « Chattanooga Choo Choo » interprété par le Glenn Miller Orchestra

Pour poursuivre la discussion, retrouvez ci-dessous les principaux documents et ouvrages évoqués dans l’émission, ou rendez-vous sur la page Facebook et le compte Twitter de La Grande Table.

Pour accéder à la première partie de La Grande Table du * 31.05.13 * intitulée « Que nous disent les images des attentats ? », cliquez ici.

L'équipe