Publicité
En savoir plus

A partir du *concert Odyssée pour violoncelle et chœur imaginaire * de la violoncelliste **Sonia WIEDER-ATHERTON, ** à La Gaîté Lyrique, le 27 mars, puis en tournée en France.

Sonia Wieder-Atherton n’est pas une interprète comme les autres. Dans le milieu très cloisonné et hiérarchisé de la musique classique, on dit d’elle qu’elle est « atypique » ou « hors normes ». Avec elle, les expressions « hors des sentiers battus » ou « chemins de traverse » prennent tout leur sens.

Publicité

Elle a commencé à jouer du violoncelle quand elle était enfant, à New York, puis elle a intégré le conservatoire de musique de Paris avant de s’envoler vers Moscou pour intégrer l’école russe du conservatoire Tchaikovski. Mais après avoir reçu le prix Rostropovitch en 1986, elle a décidé de bifurquer et de se laisser guider plus par ses désirs et son imaginaire que par les récitals imposés. C’est ainsi qu’elle a inspiré des compositeurs contemporains parmi les plus réputés, qu’elle a créé des musiques de films, qu’elle a conçu des projets dont elle assure la conception et la mise en espace. De fil en aiguille, de collaborations en complicités avec des artistes variés et dans des champs aussi divers que le cinéma ou le spectacle vivant, cette musicienne d’exception a tissé une toile bien à elle dont le fil principal reste le son de son instrument. C’est encore le cas de cette « Odyssée pour violoncelle et chœur imaginaire » qu’elle vient de créer au théâtre du Jeu de Paume à Aix en Provence et qui tourne dans toute la France.

Sonia WIEDER-ATHERTON
Sonia WIEDER-ATHERTON
© Radio France - Corinne Amar
  • Le 27 mars à la Gaité Lyrique à Paris
  • Le 3 avril à la Maison de la Musique de Nanterre
  • Les 5 et 6 avril au Théâtre de Saint Quentin en Yvelines
  • Le 9 avril au Sémaphore de Cébazat
  • Le 29 juin à l’abbaye de Noirlac

**Sons diffusés : **

  • « Sonate numéro 5 en mi mineur RV40 », interprété par Ophélie Gaillard.
  • « Ardo » de Monteverdi, interprété par Sonia Wieder-Atherton, Sarah Iancu et Matthieu Lejeune.
  • Chantal Ackerman dans « L’humeur vagabonde » du 19.03.2013.
  • « Danse », « interprétée par Sonia Wieder-Atherton et Daria Hovora.
  • « Vagues » et « La Tempête », extraits de « Odyssée pour violoncelle et chœur imaginaire ».
  • Emmanuelle Bertrand au micro de Ségolène Dargnies.

Emmanuelle Bertrand entame une tournée Chostakovitch et sera en concert le 3 avril salle GAVEAU à Paris, les 5 et 6** à Mulhouse et le 7 avril à Lavaur, le 9 à Lyon.**

Pour poursuivre la discussion, retrouvez ci-dessous les principaux documents et ouvrages évoqués dans l’émission, ou rendez-vous sur la page Facebook et le compte Twitter de La Grande Table.

Pour accéder à la première partie de La Grande Table du * 25.03.2013 * intitulée « Comment filmer la pensée », cliquez ici.

Références

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Aude Tortuyaux
Collaboration
Raphaël Bourgois
Production déléguée
Sarah Bernard
Collaboration
Ségolène Dargnies
Collaboration
Brigitte Masson
Collaboration
Peire Legras
Réalisation
Corinne Amar
Collaboration