France Culture
France Culture
Publicité

La Grande Table réunit aujourd’hui deux artistes, deux femmes, autour d’une question : « Qu’est-ce que c’est être une femme en France en 1873 ? Et en 2012? ».

La première est Nadja. Dessinatrice et auteur de bande dessinée, elle a signé des albums pour la jeunesse comme le magnifique Chien bleu ,pour lequel elle a obtenu un prix au Salon du livre de jeunesse de Montreuil. Avec son frère Grégoire Solotareff et son fils Raphaël Fejto, elle a réalisé des parodies de contes célèbres. Mais elle a aussi écrit des romans graphiques, dont le dernier, Les filles de Montparnasse , porte particulièrement bien son nom puisqu’il met en scène quatre filles à Montparnasse dans les années 1870.

Publicité

La deuxième, Pauline Bureau, est une jeune comédienne et metteur en scène qui a écrit avec huit copines une pièce de théâtre réjouissante, percutante et salutaire à partir de souvenirs personnels et de lectures de Pierre Bourdieu, Marie Darrieusecq, Virginie Despentes, Marguerite Duras, Catherine Millet et Virginia Woolf. Toutes nées dans les années 1980, elles sont devenues comédiennes, musiciennes, citoyennes, et ensemble elles fouillent leurs identités féminines en se demandant, pour paraphraser Simone de Beauvoir, comment on devient femme. Le résultat est un kaléidoscope de textes, de témoignages, d’interviews, de chansons, d’images comme autant de représentations de leur réflexion.