La cuisine : un art de vivre

France Culture
France Culture
Publicité
Avec
  • Pascal Ory Historien, spécialiste d’histoire culturelle, membre de l’Académie française
  • Fabio Parasecoli professeur et coordinateur des Food Studies à la New School de New York.

Les attentats qui ont eu lieu la semaine dernière ont été commis pour partie dans des lieux emblématiques d'un certain art de vivre "à la française", symbole pour nous de partage, de convivialité, de joie de vivre, symbole pour les terroristes d'une perversité. Nous recevons aujourd'hui Fabio Parasecoli, spécialiste de Food Studies pour nous parler de ce que représente la table dans les cultures et les idéologies : en quoi la nourriture est-elle emblématique d'identités construites et toujours issues de mélanges des cultures? Comment concentre-t-elle certaines tensions à la fois culturelles, politiques, sociales et identitaires?

Food studies
Food studies

Fabio Parasecoli, accompagné de Pascal Ory, nous parle des différents rapports à la table dans les religions et les cultures du monde, et fait ressortir la dimension éminemment politique et sociale de la nourriture. Le rapport au plaisir auquel est souvent associée la table, la manière dont certains plats sont associés à certains peuples, entrainent des réactions parfois véhémentes de célébration ou de rejet. Des questions identitaires, des traditions, au métissage, à la globalisation, aux effets de modes, la cuisine englobe un très grand nombre de problématiques actuelles. Histoire du sensible, philosophie du corps, études de genre, études culturelles et sociales, médecine, écologie, techniques agricoles sont donc autant de domaines de recherche totalement intégrés aux Food Studies, nées dans les années 1990.

Publicité

Fabio Parasecoli :

"Une grande partie des cultures gastronomiques du sud, du point de vue des goûts, des recettes, nous viennent de la culture islamique."

"La gastronomie est un lieu de discussion politique : il y avait à une époque au nord de l'Italie des panneaux disant : Non au couscous, oui à la polenta!"

Pascal Ory : "Il ne faut pas conclure du caractère métissé que cette identité est une illusion mais que l'identité se forme en permanence dans des apports extérieurs."

** Son diffusé, choix de l'invité :**

Nuova Compagnia Di Canto Populare, Tammuriata Nera

Ecoutez ici la première partie de l'émission avec le dessinateur Emmanuel Guibert : voyage à travers d'autres images que celles qui nous suivent ces derniers jours.

L'équipe