104
104
104 ©AFP - François Renault
104 ©AFP - François Renault
104 ©AFP - François Renault
Publicité
Résumé

Dans l’actualité des idées aujourd’hui, on poursuit notre tour de France pré-électoral : avec Françoise Benhamou, économiste spécialiste des médias et de la culture, professeur à Paris-XIII, en discussion avec José Manuel Gonçalves, directeur du 104 et directeur artistique du Grand Paris Express.

avec :

Françoise Benhamou (économiste de la culture, professeure à Sorbonne Paris Nord, co-présidente du Cercle des Economistes.), José-Manuel Gonçalvès (Directeur du Centquatre-Paris et directeur artistique du Grand Paris Express).

En savoir plus

Depuis mardi, des chercheurs confrontent leur point de vue avec des acteurs du secteur. Après le travail, après les territoires, avant les sciences demain, aujourd’hui : la culture et le patrimoine en campagne. Avec Françoise Benhamou et José Manuel Gonçalves

Elle est économiste, professeur à Paris 13-Villetaneuse, spécialiste de l’économie de la culture et des médias, responsable de la filière « Economie du patrimoine » à l’Institut National du patrimoine de Paris, auteure en 2015 de Politique culturelle : fin de la partie ou nouvelle saison ? à la Documentation française.

Publicité

Il dirige le Cent-quatre, établissement public de coopération culturelle parisien, dans le XIXème, « abri esthétique » comme il le définit, c’est-à-dire un lieu où on éprouve sa relation au monde. Un endroit où, à la manière de Rosanvallon, « si tout n’est pas égal, tout est recevable ». C'est aussi l'ancien directeur de la Ferme du Buisson, scène pluridisciplinaire de Marne La Vallée, aujourd’hui également le co-directeur du projet artistique et culturel du Grand Paris Express.

"La culture n'est pas au centre des programmes: elle paraît une catégorie comme une autre alors qu'elle est instrument de liaison."

"Il faut changer les comportements, retrouver un dialogue avec le monde culturel dans une complicité critique."

"Une multiplicité d'actes culturels reste insuffisamment identifiée : cette offre nouvelle doit dialoguer avec l'existante."

"Il faut admettre le fait que tout n'est pas raté, que la France reste une référence, notamment dans le domaine de la multiplicité de l'offre."

José Manuel Gonçalves, La Grande Table

"Le patrimoine culturel, il faut certes le conserver et l'enrichir mais surtout le mettre à la disposition de tous en trouvant notamment des modes de financement alternatifs."

"Le débat est trop centré sur les moyens et pas assez sur les objectifs : accès facilité, numérisation..."

"Les polarités droite/gauche sont destructrices : elles empêchent de construire des politiques réellement audacieuses."

Françoise Benhamou, La Grande Table

Ressources bibliographiques:

- Présidentielle 2017 : culture, demandez le programme !, Fabienne Pascaud, Télérama 18/04/2017 http://www.telerama.fr/presidentielle-2017/presidentielle-culture-demandez-le-programme,156774.php

- La politique culturelle, grande absente de la campagne, Laurent Martin, Alternative Économiques 06/04/2017 http://www.alternatives-economiques.fr/politique-culturelle-grande-absente-de-campagne/00078344

Retrouvez en première partie l'ancien directeur du théâtre du Châtelet Jean-Luc Choplin : désormais à la tête de La Seine Musicale

Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Luc-Jean Reynaud
Réalisation
Claire Mayot
Production déléguée
Henri Le Blanc
Collaboration
Clémence Mary
Collaboration
Peire Legras
Réalisation