France Culture
France Culture
Publicité

Le neurologue Lionel Naccache vient éclairer l'analogie étrange, inhabituelle, qu'il fait dans son dernier ouvrage entre le "microcosme cérébral" du cerveau humain, et le "macrocosme social" du monde. Quels sont les apports et les limites d'une telle analogie, qui dresse le diagnostic d'une société proche de la "crise d'épilepsie", pour comprendre le monde? La structure collective, sociale, peut-elle perdre conscience alors que les individus qui la composent restent conscients? Soigne-t-on la société comme on soigne l'individu?

Réseau neuronal
Réseau neuronal
- Jgad

L'hypercommunication entre différentes régions du cerveau entraine l'épilepsie, c'est-à-dire l'appauvrissement paradoxal du contenu de la communication qui peut aller jusqu'à la perte de conscience. Pour Lionel Naccache, ce phénomène se retrouve analogiquement dans notre monde, dont certains aspects semblent illustrer une perte de conscience généralisée. La société a-t-elle une conscience autonome par rapport aux individus qui la composent? Comment la communication massive transforme-t-elle la conscience collective?

Publicité

Mathieu Potte-Bonneville : "L'analogie en dit toujours plus, c'est son problème et sa richesse, que ce qu'on veut lui faire dire."

Lionel Naccache : "Comment une société peut-elle passer dans un mode de fonctionnement collectif inimaginable alors que les individus restent individuellement conscients?"

** Son diffusé, choix de l'invité :**

Jean-Louis Aubert, Ailleurs

Retrouvez ici la première partie de l'émission avec le chorégraphe Angelin Prejlocaj dont le spectacle Retour à Berratham se tient au théâtre national de Chaillot jusqu'au 23 octobre.

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Jeanne Aléos
Collaboration
Raphaël Bourgois
Raphaël Bourgois
Raphaël Bourgois
Production déléguée
Henri Le Blanc
Collaboration
Philippe Baudouin
Réalisation
Clémence Mary
Collaboration