France Culture
France Culture
Publicité

La société contemporaine apparaît dominée par ce que Marx a appelé le « fétichisme de la marchandise ». Mais on y observe aussi une montée du narcissisme au sens de Freud. La négation de la réalité extérieur et la montée en puissance de la société marchande sont les deux volets de l'analyse sociologique et psychologique que propose **Anselm Jappe ** pour comprendre notre monde contemporain.

Philosophe, Anselm Jappe enseigne notamment à l'EHESS. Il est l'auteur d'un ouvrage remarqué sur Guy Debord ( 1992), et de Les Aventures de la marchandise, pour une nouvelle critique de la valeur (Denoël, 2003). Il a récemment publié Crédit à mort : la décomposition du capitalisme et ses critiques ( Éditions Lignes, 2011). Anselm Jappe a préfacé l'ouvrage *La civilisation et le travail * de William Morris à l'occasion de sa réédition dans la collection Rééditions des éditions du Passager clandestin.

Publicité
Anselm Jappe
Anselm Jappe
© Radio France - CB

Anselm JAPPE : « Dans la critique de la valeur, nous tentons de montrer que c’est l’envolée de la finance qui essaye d’animer ce qui est déjà un cadavre, le système capitaliste. »

« Le fétichisme, c’est le fait d’être esclave de la valorisation au mépris du contenu, c’est une logique structurelle. »

« La théorie ne peut pas être la servante d’une pratique immédiate, sinon la critique radicale est impossible. »

« Il faut aussi sortir des structures psychologiques qui guident notre adhésion au déroulement du capitalisme. C’est un changement de civilisation qu’il faut parvenir à imaginer. »

Anselm Jappe participera Lundi 13 janvier à 10h au colloque "Penser l'écologie politique : sciences sociales et interdisciplinarité". Il interviendra dans l'atelier consacré à la question suivante : "Marx est-il nécessaire pour penser l'écologie politique ?"

Le colloque se déroule à Paris 7, site des Grands Moulins, les 13 et 14 janvier. Entrée libre mais préinscription en ligne ici.

Vous pouvez retrouver les infos pratiques, et le programme sur le site de l'événement.

Pour poursuivre la discussion, retrouvez ci-dessous les principaux documents et ouvrages évoqués dans l’émission, ou rendez-vous sur la page Facebook et le compte Twitter de La Grande Table.

Écoutez ou réécoutez la première partie de La Grande Table , en cliquant ici**.**

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Jeanne Aléos
Collaboration
Aude Tortuyaux
Chronique
Raphaël Bourgois
Raphaël Bourgois
Raphaël Bourgois
Production déléguée
Brigitte Masson
Collaboration
Clémence Mary
Collaboration
Somany Na
Réalisation
Thibaut Sardier
Collaboration
Delphine Veaudor
Chronique