France Culture
France Culture
Publicité
Eric Dupin
Eric Dupin
© Radio France

Avec le journaliste Eric Dupin , auteur de l'essai Les Défricheurs , la Grande table interroge le statut d'un journalisme dit "positif”, “constructif” ou “de solution” ; un journalisme mettant en avant les initiatives sociales et environnementales. Le professeur de science politique à l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne Loïc Blondiaux , sera également présent pour débattre avec notre invité.

Je n'aime pas cette expression de "journalisme de solution", même s'il est vrai que dans l'ensemble les médias sont déspérants. On est actuellement face à un journalisme de peur, qui surtraitre certains sujets. Le terrorisme par exemple, est certe une réalité, mais une réalité dont on parle trop par rapport à la façon dont le problème se pose réellement aux citoyens français. Ce sytsème donne une vision de la réalité excessivement noire.

Publicité

J'ai écrit ce livre en penssant à un public assez large, or il faut bien constater que pour ce livre je n'ai reçu aucune invitation dans les médias de mass, comme la télévision. Le système médiatique tourne en rond, il est un peu fermé sur lui même.

Le journalisme de solution c'est un journalisme de parti pris, et ce parti pris est le contraire du journlisme traditionnel. On dit que les médias relaient toujours l'information des trains en retard mais jamais des trains à l'heure ; les journalistes parleraient donc toujours de ce qui va mal. Le journalisme de solution c'est la démarche inverse, mais je crois que les gens trouvent cela artificiel et n'y croient pas.

La chronique de Raphaël Bourgois : Faire confiance à la rationalité délibérative .

Pour réécouter la première partie de l'émission avec le réalisteur Cédric Kahn, cliquez ici.

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Jeanne Aléos
Collaboration
Aude Tortuyaux
Chronique
Raphaël Bourgois
Raphaël Bourgois
Raphaël Bourgois
Production déléguée
Philippe Baudouin
Réalisation
Boris Pineau
Collaboration
Clémence Mary
Collaboration
Thibaut Sardier
Collaboration
Delphine Veaudor
Chronique