Oeuf au plat façon cuisine moléculaire : noix de coco en gelée pour le blanc, et mangue pour le jaune. Une réalisation du chef Stéphane Desjobert
Oeuf au plat façon cuisine moléculaire : noix de coco en gelée pour le blanc, et mangue pour le jaune. Une réalisation du chef Stéphane Desjobert ©Maxppp - Joël Philippon / PhotoPQR / Le Progès
Oeuf au plat façon cuisine moléculaire : noix de coco en gelée pour le blanc, et mangue pour le jaune. Une réalisation du chef Stéphane Desjobert ©Maxppp - Joël Philippon / PhotoPQR / Le Progès
Oeuf au plat façon cuisine moléculaire : noix de coco en gelée pour le blanc, et mangue pour le jaune. Une réalisation du chef Stéphane Desjobert ©Maxppp - Joël Philippon / PhotoPQR / Le Progès
Publicité

Quelle sera l'alimentation du futur ? Comment analyser les nouveaux festins ? Alors que se développe ce champ d'étude appelé "food studies", ce que nous mangeons est de plus en plus passé au tamis des sciences sociales. Dégustation autour d'une Grande Table avec le sociologue Thibaut de Saint Pol.

Avec

"Pendant longtemps, l’alimentation a été perçue comme un objet anecdotique. On se rend compte aujourd'hui qu'elle nous permet de saisir des aspects fondamentaux de nos sociétés." (Thibaut de Saint Pol)

Dernière escale aux frontières des nouveaux champs de la pensée. Et en cette période de fête, avant de faire à nouveau bombance pour le réveillon, nous nous intéressons aux food studies (l'étude du fait alimentaire) : dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es. Du rapport à l'animal aux inégalités sociales, de la gastronomie à la commensalité, toute la société est contenue dans notre façon de nous alimenter. On en parle avec le sociologue Thibaut de Saint Pol.

Publicité

Qu'est-ce que l'évolution de notre façon de nous alimenter révèle de nos sociétés ? Le sujet est plus profond qu'il n'y paraît. Il interroge la chaîne alimentaire de bout en bout ; de la production à la distribution, en passant par la consommation, il puise aux sources de l'histoire, de l'économie, de l'anthropologie et de la sociologie. 

Du phénomène des hypermarchés aux questions de sécurité alimentaire, du bio au véganisme, des inégalités sociales à la santé publique, de la fascination pour les chefs cuisiniers à la multiplication des services de livraison à domicile... L'objet est inépuisable. Les pratiques alimentaires sont à la fois des marqueurs identitaires, un reflet et une source des inégalités sociales.

"Avec l'alimentation, on est dans le domaine du quotidien et de la vie privée. Mais les pouvoirs publics peuvent avoir une influence directe; par exemple les cantines à l'école, qui sont une manière de tisser des liens entre les différents milieux" (Thibaut de Saint Pol)

Les enjeux sociaux des cuisines du futur et alimentation de demain, sous la direction de Thibaut de Saint Pol et Kilien Stengel, est paru chez L'Harmattan.

Sons diffusés :

  • Extrait de L'aile ou la cuisse, réalisé par Claude Zidi, AMLF, 1976 
  • Extraits du Journal de France 3 du 13 juin 2017, Grand bien vous fasse d'Ali Rebehi du 23 janvier 2017 sur France Inter, Sur les docks de Maylis Besserie et Anna Szmuc du 13 octobre 2014, et de la chronique de Valère Corréard dans Et si demain ? du 20 octobre 2016 sur France Inter
  • Vincent Delerm, avec Jean Rochefort et Baptiste Rebotier, "Ce poulet du dimanche", Léonard a une sensibilité de gauche, Tôt ou Tard, 2011

Dans la première partie de La Grande Table, Marc-Antoine Mathieu et Raphaël Meyssan nous offrent des bulles (de BD) pour le réveillon :

À réécouter : Bulles de réveillon
28 min

L'équipe

Raphaël Bourgois
Raphaël Bourgois
Raphaël Bourgois
Production
Maxime Morin
Collaboration
Claire Mayot
Production déléguée
Chloé Leblond
Collaboration
Henri Le Blanc
Collaboration
Bertille Bourdon
Collaboration
Clémence Mary
Collaboration
Camille Ferey
Collaboration
Copélia Mainardi
Collaboration
Lise Côme
Réalisation