L'écrivain péruvien Mario Vargas Llosa prononce un discours lors d'une manifestation de la "Societat Civil Catalana" pour soutenir l'unité de L'Espagne le 8 octobre 2017 à Barcelone.
L'écrivain péruvien Mario Vargas Llosa prononce un discours lors d'une manifestation de la "Societat Civil Catalana" pour soutenir l'unité de L'Espagne le 8 octobre 2017 à Barcelone.
L'écrivain péruvien Mario Vargas Llosa prononce un discours lors d'une manifestation de la "Societat Civil Catalana" pour soutenir l'unité de L'Espagne le 8 octobre 2017 à Barcelone. ©AFP - JORGE GUERRERO / AFP
L'écrivain péruvien Mario Vargas Llosa prononce un discours lors d'une manifestation de la "Societat Civil Catalana" pour soutenir l'unité de L'Espagne le 8 octobre 2017 à Barcelone. ©AFP - JORGE GUERRERO / AFP
L'écrivain péruvien Mario Vargas Llosa prononce un discours lors d'une manifestation de la "Societat Civil Catalana" pour soutenir l'unité de L'Espagne le 8 octobre 2017 à Barcelone. ©AFP - JORGE GUERRERO / AFP
Publicité
Résumé

Une grande voix de la littérature hispanophone se fait entendre contre les nationalismes : Mario Vargas Llosa, à la fois politique et intellectuel engagé dans ses écrits prend position pour l'unité de l'Espagne. Le 8 octobre à Barcelone, il dénonçait le poids d'une "conjuration" indépendantiste.

avec :

Mario Vargas Llosa.

En savoir plus

« Faire face avec des idées claires et profondément libertaires à ce retour à la tribu, qui est la définition du nationalisme » : Mario Vargas Llosa a élevé la voix, celle connue dans tout le monde, lors de la manifestation pour l’unité de l’Espagne le 8 octobre 2017. Prenant position contre la régression que représente la volonté indépendantiste d'une partie de la Catalogne, l’écrivain péruvien et espagnol, prix Nobel de la Littérature, homme politique, affirme que la richesse de l‘Espagne réside dans sa diversité.

Le 21 décembre, il n'y aura pas de majorité indépendantiste. Mario Vargas Llosa

Publicité

Cet écrivain et journaliste, pour qui l'identité semble se détacher de l'appartenance à une nation, s'est toujours engagé pour défendre la démocratie, hier contre les dictatures d'Amérique du Sud, aujourd'hui contre les nationalismes européens, qu'il considère comme la plus grande menace qui plane sur le vieux continent.

La création de l'Europe, c'est l'évanouissement graduel des frontières, et d'une grande diversité culturelle. Cette globalisation favorise les idéologies négatives. Mais, les frontières vont disparaître lentement. Ce sera un processus non violent. Cela ne signifie pas la disparition du régionalisme : au contraire le régionalisme trouvera un environnement très propice pour se manifester dans ce monde sans frontières. Mario Vargas Llosa

Sons diffusés :

Michaël Foessel "Qu'est-ce qu'un peuple ? " La Grande Table, France Culture, le 14 novembre 2017

Marcel Foucher, "De la Catalogne au Kurdistan : jusqu’où peut aller le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes ?", L'Invité des Matins, France Culture, le 29 septembre 2017

L'intégralité de la vidéo à retrouver ici

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Références

L'équipe

Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Olivia Gesbert
Production
Claire Mayot
Production déléguée
Charlotte Roux
Réalisation
Peire Legras
Réalisation