Graffiti de l'artiste Goin sur la société "23andMe"
Graffiti de l'artiste Goin sur la société "23andMe" - Thierry Ehrmann
Graffiti de l'artiste Goin sur la société "23andMe" - Thierry Ehrmann
Graffiti de l'artiste Goin sur la société "23andMe" - Thierry Ehrmann
Publicité

Espérance de vie prolongée, dépistage de maladies héréditaires, bricolage génétique par « ciseaux moléculaires »… que peut-on réellement espérer des avancées de la recherche en génétique ? Notre société fantasme-t-elle la toute-puissance des gènes et des généticiens ?

Avec

« Il faut savoir d’où on parle » - Arnold Munnich

Pour cette seconde partie d’émission, nous recevons le pédiatre-généticien Arnold Munnich, qui dans Programmé mais libre publié chez Plon met en garde contre les « faux prophètes » et « avions renifleurs » de la génétique en revenant sur un certain nombre d’idées reçues concernant le pouvoir de la génétique. A ses côtés pour l’interroger, le médecin et chercheur Jean-Claude Ameisen, professeur d’immunologie à l’université Paris VII, président du Comité Consultatif National d’Ethique (CCNE).

Publicité

« Cette pré-écriture est une pré-écriture des champs des possibles » - Jean-Claude Ameisen

Son diffusé_ _:

Anton Dvorak « Sérénade en Mi Maj op 22 B 52 Finale » (Alexander Rudin violoncelle/direction)

Retrouvez ici la première partie de la Grande table en compagnie de **Jean-Yves Jouannais **et_ _Olivier Bourdeaut, deux romanciers sélectionnés pour le Prix du Roman des étudiants France Culture-Télérama 2016.