Pavillon national russe, biennale d'architecture, Venise (image d'illustration)
Pavillon national russe, biennale d'architecture, Venise (image d'illustration)
Pavillon national russe, biennale d'architecture, Venise (image d'illustration)  - Jean-Pierre Dalbéra / Flickr
Pavillon national russe, biennale d'architecture, Venise (image d'illustration) - Jean-Pierre Dalbéra / Flickr
Pavillon national russe, biennale d'architecture, Venise (image d'illustration) - Jean-Pierre Dalbéra / Flickr
Publicité
Résumé

Surnommé le philosophe-mécanicien depuis le succès de son premier essai paru en 2010, « Éloge du carburateur » – un éloge du travail manuel – Matthew B. Crawford nous invite aujourd’hui à prendre conscience de la "crise de l’attention" à laquelle nous sommes confrontés.

avec :

Mathieu Potte-Bonneville (Philosophe, spécialiste de Michel Foucault), Matthew B. Crawford (est philosophe et réparateur de motos (ou réparateur de motos et philosophe). Il vit à Richmond et enseigne à l'université de Virginie.).

En savoir plus

Notre attention est devenue un bien monétisable - la publicité l’a bien compris. Face à ces sollicitations permanentes, mais aussi à l’explosion des possibilités d’objets d’attention, démultipliées par la technologie, notre capacité d’attention est-elle menacée ? Alors que peu de philosophes ont tenté une définition de ce concept, Matthew B. Crawford  la considère à la fois comme une expérience de l’intime et un bien commun. Il nous propose dans Contact : pourquoi nous avons perdu le monde, et comment le retrouver (La Découverte, février 2016) de tenir une position médiane entre une attention qui ne soit ni un retrait complet du monde, ni une posture excessivement volontariste.

« Lorsque l'on se retrouve bombardé par le marketing, la réaction consiste à ouvrir une tablette, un roman, un téléphone portable. Ce que nous perdons c’est l’espace public, dans lequel on peut rencontrer des gens par hasard. » Matthew B. Crawford, La Grande table

Publicité

Pour discuter avec Matthew B. Crawford, nous sommes accompagnés d’un habitué de la Grande table : le philosophe Mathieu Potte-Bonneville, responsable du pôle "Idées et savoirs" à l'Institut français.

Son diffusé :

  • "Patience", Guns N' Roses

___

(Ré)écoutez ici la première partie de l'émission, avec l'écrivain hollandais Cees Nooteboom.

Références

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Jeanne Aléos
Collaboration
Raphaël Bourgois
Production déléguée
Henri Le Blanc
Collaboration
Philippe Baudouin
Réalisation
Clémence Mary
Collaboration