Publicité
En savoir plus

Quel pouvoir la justice peut-elle exercer sur les individus ? En répondant à la violence par la violence, perpétue-t-on des schémas de domination déjà présents dans la société ? Le système pénal est-il foncièrement anti-sociologique ?
« Je crois que nous vivons aujourd’hui une crise de l’imaginaire judiciaire» -Geoffroy de Lagasnerie

« Contemplation of Justice » du sculpteur américain James Earl Fraser, 1932-35
« Contemplation of Justice » du sculpteur américain James Earl Fraser, 1932-35
- Scott Robinson

Alors qu’était dévoilé le 5 janvier dernier, un projet de loi renforçant le dispositif pénal dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et le crime organisé, la Grande table consacre cette seconde partie d'émission au pouvoir qu’exerce la justice pénale sur les individus. Notre invité, le philosophe et sociologue, professeur à l'Ecole nationale supérieure d'arts de Paris-Cergy, Geoffroy de Lagasnerie vient de publier un nouvel essai, Juger : L'Etat pénal face à la sociologie , chez Fayard. A ses côtés, le philosophe Mathieu Potte-Bonneville est notre intervenant.

Publicité

« Comment est-ce qu’on peut à la fois se revendiquer d’un individualisme foncier contre l’Etat et déconstruire la responsabilité individuelle comme catégorie du jugement ? » ** -Mathieu Potte-Bonneville **

** Son diffusé :** "A dream" Common feat will. i. am

Retrouvez ici la permière partie de l'émission pour un entretien avec l'écrivain haïtien Lyonel Trouillot à l'occasion de la sortie de son roman *Kannjawou * chez Actes Sud.

Références

L'équipe

Caroline Broué
Caroline Broué
Caroline Broué
Production
Jeanne Aléos
Collaboration
Raphaël Bourgois
Raphaël Bourgois
Raphaël Bourgois
Production déléguée
Henri Le Blanc
Collaboration
Philippe Baudouin
Réalisation
Clémence Mary
Collaboration