Prison : changer de regard avec Denis Salas

Centre pénitentiaire de Vendin le Veil
Centre pénitentiaire de Vendin le Veil  ©AFP - Bruno Coutier
Centre pénitentiaire de Vendin le Veil ©AFP - Bruno Coutier
Centre pénitentiaire de Vendin le Veil ©AFP - Bruno Coutier
Publicité

Denis Salas, magistrat et essayiste, est l'auteur de la tribune « Prison : une poignée de main oubliée » parue dans Libération.

Avec
  • Denis Salas magistrat, enseignant chercheur à l'ENM et essayiste

"La justice est plus suspecte. Elle punit, certes, mais elle veut réintégrer. Certains aménagements de peine sont douteux : on défait dans l'ombre ce que l'on a décidé dans la lumière." Denis Salas 

Au lendemain de la mobilisation des surveillants de prison, comment le « besoin de sécurité » est-il en train de changer nos perception et attentes à l’égard de la justice et de la prison ?

Publicité

Pour en parler, nous recevons le magistrat et essayiste Denis Salas, président de l'association pour l'histoire de la justice, auteur de La Justice dévoyée et de La volonté de punir, revient dans une tribune publiée le 24 janvier dernier dans Libération sur la violence contenue et celle révélée. Il appelle aussi à un changement de regard sur les détenus, condition première pour l’amélioration du travail des surveillants et du régime carcéral. 

"Il y a toujours eu une instrumentalisation, par le politique, de la figure de la victime. Nous sommes pourtant dans un moment où la victime prend la parole dans l'espace public." Denis Salas 

L'équipe